Topshop multiplie les corners de vente en France

|

Déjà implantée en corner aux Galeries Lafayette de Paris depuis l’an dernier, l’enseigne de mode britannique va  inaugurer trois autres espaces aux Galeries de Nice, Strasbourg et Toulouse cet été, et un autre au BHV Marais (Paris), dès demain mercredi.

L'enseigne, qui dispose du plus grand magasin de vêtement du monde, ici à Londres, multiplie les incursions en France.
L'enseigne, qui dispose du plus grand magasin de vêtement du monde, ici à Londres, multiplie les incursions en France.

L’effervescence qui escorte l’implantation de Primark en France, dont l’arrivée aux centres commerciaux Grand Littoral, à Marseille, Dijon Toison d'Or ou O’Parinor, en région parisienne,  a tout à la fois créé l’événement lors de l’ouverture et fait bondir le trafic, a peut être donné des idées à une autre marque britannique très populaire, mais encore timide dans l’Hexagone.

Topshop, qui appartient au groupe Arcadia, lequel affiche un chiffre d’affaires annuel de plus de 3 Mrds€ (la part de Topshop n'est pas connue), va ouvrir demain mercredi un corner au BHV Marais, à Paris (propriété du groupe Galeries Lafayette), et a aussi annoncé sur son compte Twitter en France l’inauguration de trois nouveaux corners dans les Galeries Lafayette de Nice, Strasbourg et Toulouse, dès cet été.

Rumeurs récurrentes

Les rumeurs selon lesquelles Topshop doit traverser la Manche sont récurrentes depuis… 2009. Ce n’est pourtant qu’en octobre 2013 que son arrivée se concrétisait, sous la forme d’un espace de 176 m² aux Galeries Lafayette du boulevard Haussmann, à Paris. Un site marchand en français avait été lancé dès 2011.

Pour l'instant, aucune ouverture ne semble dans les tuyaux en centre commercial, où le rival irlandais Primark a fait le choix de s'implanter, tandis que l'ouverture d'un magasin en propre, à Paris, est un serpent de mer.  En 2013, le pdg du groupe, Sir Philip Green, annonçait sa volonté d’ouvrir un « vaisseau amiral » sur les artères les plus réputées de Paris. Mais Topshop, réputé prudent, n'a semble t-il pas (encore) trouvé l'emplacement et le loyer idéal.

Le temple d'Oxford

Topshop, qui dispose de 300 magasins au Royaume-Uni, dont un point de vente considéré comme le plus grand du monde dans son domaine, sur quatre étages et 8300 m² à Oxford Street (Londres) a assis sa réputation sur des collections tendances et d’autres « capsules », le tout appuyé par des collaborations avec des icônes de la mode, comme la top-model Kate Moss, par ailleurs proche du pdg du groupe Arcadia, Sir Philip Green.

Allemagne, Espagne, Pays-Bas...

En terme de prix, Topshop propose aussi bien des prix abordables de fast fashion que des lignes plus premium.  L'enseigne, fondée en 1964, propose des gammes larges, depuis les accessoires jusqu’au prêt-à-porter en passant par les chaussures et la lingerie. Topshop fait tourner ses collections au rythme de 300 nouvelles pièces par semaine, ce qui en fait un rival de Zara ou H&M.

L’enseigne n’est plus insulaire depuis un moment, puisque son parc à l’étranger compte déjà plus de 100 unités, et notamment trois magasins en Espagne, quatre en Allemagne, et un aux Pays-Bas. Les fashionistas françaises de 13 ans sont dans les starting blocks.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter