Toujours plus haut

matières premières
matières premières©

Les mois se suivent et se ressemblent avec le même leitmotiv : la montée des prix. Certes, les marchés des matières premières ont été chahutés par les événements tragiques au Japon. Mais cela n'aura duré qu'un moment. L'exemple du blé est, à cet égard, éloquent. Le boisseau de blé, qui avait chuté sous les 6,70 $ courant mars, est reparti à la hausse pour évoluer à nouveau allègrement au dessus des 7 $. À l'inverse, les produits tropicaux ont été relativement épargnés. À tel point qu'ils sont en passe de battre tous leurs records. Quant au pétrole, il se rapproche un peu plus de son sommet historique. Ce contexte très tendu a ravivé les tensions entre les distributeurs et les industriels des IAA. Ce qui devrait se traduire par des hausses des produits alimentaires supérieures à 3% pour les ménages. Aucun changement de cap n'est attendu avant l'été.

 

Cours des matières premières en décembre 2010, estimation pour mars 2011 et prévision pour juin 2011

Source : Xerfi

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2176

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous