Jean Castex détaille le nouveau protocole sanitaire de réouverture des commerces

|

Dossier Jean Castex Premier Ministre, et Alain Griset, ministre des PME,  viennent de dévoiler tous les détails du protocole sanitaire que les enseignes doivent respecter pour rouvrir le samedi 28 novembre. Beaucoup de règles reprises du premier déconfinement et une ouverture tardive, jusqu’à 21h, permise.

Jean Castex, Premier Ministre, a salué la qualité des échanges avec les différentes acteurs du commerce lors de son point presse du 26 novembre.
Jean Castex, Premier Ministre, a salué la qualité des échanges avec les différentes acteurs du commerce lors de son point presse du 26 novembre.© DR

C’est sans surprise mais avec un certain soulagement que les distributeurs ont dû découvrir le détail du nouveau protocole sanitaire que Jean Castex, Premier Ministre, et Alain Griset, Ministre des PME, ont présenté jeudi 26 novembre. Il n’y a que peu de modifications par rapport aux mesures du mois de mai.

La seule grande nouveauté porte sur le durcissement de la jauge de fréquentation en magasins, « alignée sur les pratiques de nos voisins » a précisé Jean Castex. « Et simplifié » selon Alain Griset par rapport à mai.

Ainsi, pour ouvrir le samedi 28 novembre, la densité de clients ne pourra pas dépasser les 8m² de surface de vente. Le gouvernement clarifie le calcul en supprimant la prise en compte du personnel ou encore du mobilier. De plus, Alain Griset appelle au bon sens. Un couple ou un parent avec son enfant ne comptera que pour une personne. Le gouvernement n’impose pas de méthode pour procéder au comptage mais demande une obligation de résultat. Les enseignes doivent y dédier quelqu’un ou mettre en place un système automatique. LSA en a d'ailleurs listé plusieurs déjà disponible sur le marché

Ouverture jusqu’à 21h et le dimanche

Autre nouveauté, pour éviter de concentrer trop de flux clients, le gouvernement permet aux enseignes d’avoir des horaires d’ouverture élargis, avec une fermeture pouvant aller jusqu’à 21h. De plus, les préfets ont reçu des consignes pour favoriser les ouvertures le dimanche.

Par ailleurs, Alain Griset annonce, quand la configuration le permet, d’indiquer un sens unique de circulation, de procéder à un renouvellement régulier de l’air avec des fenêtres ou des machines ou encore de mettre à dispo du gel hydro alcoolique à l’entrée. Des équipements et solutions que les enseignes avaient déjà majoritairement avant le deuxième confinement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres