Tous les points de vente Equivalenza fermés par la brigade Délinquance Economique & Financière - Exclu LSA

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon une information exclusive LSA, les 20 points de vente français du parfumeur à petit prix espagnol, Equivalenza, ont été fermés le 4 novembre.

Tous les points de vente Equivalenza ont été obligés de fermer leurs portes aujourd'hui
Tous les points de vente Equivalenza ont été obligés de fermer leurs portes aujourd'hui

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Joint au téléphone, le groupe Equivalenza a confirmé l'information à LSA : 20 points de vente français du parfumeur à petit prix espagnol ont été fermés. Le 4 novembre au matin, la brigade Délinquance Economique & Financière s’est présentée dans les boutiques Equivalenza avec un mandat de perquisition et de fermeture des boutiques. Tous les stocks ont été embarqués et les responsables de magasins auraient été placés en garde à vue.

 

 

Cette opération fait suite à une plainte de la Fédération des entreprises de beauté (Febea), organisme de représentation des fabricants de produits cosmétiques et de parfums opérant en France. 

Soupçon de contrefaçon 

Le credo d’Equivalenza est de proposer des parfums de qualité à petit prix et de guider le consommateur vers les familles olfactives qui lui correspondent. Pour cela, les franchisés de l’enseigne questionnent le client sur ses goûts et utilisent des « tableaux de concordance » pour trouver la fragrance qui se rapproche du parfum de marque qu’il aime. Et c’est là que le bât blesse. Pour la Febea, « cette pratique est de la contrefaçon. Elle consiste à vendre un parfum qui porte un nom quelconque, voire un simple numéro, tout en le présentant comme l'équivalent d'un parfum d'une marque connue », explique-t-elle dans un communiqué de presse. Equivalenza se défend en soulignant que ses jus sont créés par un parfumeur français et donc originaux. 

Le groupe espagnol Puig, qui commercialise les parfums Nina Ricci, Valentino, Pacco Rabanne, Prada ou encore Shakira, a déjà attaqué Equivalenza sur son territoire national pour des raisons similaires à la Febea en France. Equivalenza a été condamné par la justice espagnole en février 2014 et le jugement a été confirmé en appel en septembre 2014. L’enseigne espagnole a été créée en 2011. Son développement a été fulgurant puisqu’elle compte aujourd’hui 650 points de vente à travers le monde. En France, elle espérait avoir 45 boutiques d’ici la fin de l’année et 120 en 2015. Ces poursuites risquent de porter un sérieux coup de frein à sa croissance.

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA