« Tout pour tout le monde partout »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Ils ont une âme et une notoriété qui dépasse de loin leur part de marché.

Les grands magasins ne pèsent en général pas plus de 5 % en valeur du commerce de détail dans les pays où ils sont présents. De 1,2 % en France au maximum à 7 % en Corée. « Par leur caractère unique, ils ressemblent à des cathédrales que l'on va voir en premier », souligne Maarten de Groot, fin connaisseur du concept dans le monde entier en tant que président de l'Association internationale des grands magasins. Le palmarès des grands patrons donne largement gagnant Harrod's. « Un temple du luxe qui brille de 1 000 paillettes, surtout qu'elles ont été rafraîchies récemment », commente Marteen de Groot. D'entrée, le Londonien ou l'étranger est mis au parfum : « Omnia omnibus ubi que », « tout pour tout le monde partout », c'est la devise de Harrod's qui orne la façade depuis un siècle. Les éloges pleuvent. Marc Lolivier, délégué général de la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad) : « J'aime beaucoup le style, la décoration, la qualité de la présentation de chaque stand, la courtoisie, le service. On prend beaucoup de plaisir à y flâner. Seul problème, il faut d'éviter d'y aller avec sa compagne ! » Cyrille Grandjean, country manager chez Melitta, a fait le même choix. « Harrod's sort vraiment du lot. L'envie d'acheter est stimulée grâce à l'accueil, au service, à l'environnement général. » Le plébiscite du grand magasin britannique par les patrons français reflète l'état d'esprit qui a présidé aux autres choix. Ce sont bel et bien les magasins connus des étrangers qui ressortent. Comme Le KaDeWe à Berlin ou Macy's à New York. Les spécialistes de l'épicerie fine votent grands magasins. « Le KaDeWe est un magasin formidable, s'emballe Dominique Sicard, PDG de Lenôtre. Le choix y est remarquable avec, notamment ,toutes les épiceries du monde sur deux étages entiers. Vous ne savez pas quel saucisson acheter tellement il y en a ! C'est copieux, grand, incontournable. » Étrangement absents, les anglais Selfridge's et Harvey Nichols à Londres, le magasin Rinascente Duomo à Milan, le Bloogmingdale's de San Fransisco ou l'américain Nordstrom. Ce dernier fait des ravages aux États-Unis. Avec des recettes propres aux grands magasins : un positionnement luxe tout en offrant des marques créatives, une qualité de service incomparable - les employés gardent les adresses des clients dans un petit carnet et les rappellent pour leur proposer les dernières nouveautés ! -, et le détail qui fait la différence, un rayon chaussures digne de celui d'un spécialiste.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2000

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA