Trafic en hypers : Leclerc et Carrefour, loin devant [Exclusif]

|

LSA dévoile avec DataBerries le premier indicateur de trafic en magasins des mobinautes en France. Autant dire de l’essentiel de la population puisque près des trois quarts de la population française sont équipés d’un smartphone et que notre partenaire DataBerries suit 10 millions de mobinautes en permanence. 5 graphiques pour découvrir ces résultats exclusifs et le match serré entre Carrefour et Leclerc.

Pour arriver à mesurer avec une grande précision le trafic des différents distributeurs en France, la start up DataBerries, avec qui LSA publie en exclusivité ce premier baromètre du trafic magasins en France, collecte la géolocalisation de plus de 10 millions de smartphones en France de façon anonyme et continue. "En croisant ces datas avec une base de données exhaustive des points de vente des distributeurs, nous détectons les visites des mobinautes en magasin et donc pouvons mesurer l'évolution des parts de trafic de chaque enseigne", explique Benoit Grouchko, CEO & co-founder de DataBerries. LSA s’est associé avec cette start-up déjà reconnue dans l'univers du marketing mobile pour le retail afin de publier ce baromètre, d’abord concentré  sur le circuit des hypermarchés français, mais qui va se pencher sur les autres grands secteurs de la distribution dans de prochaines parutions. 

Un match Leclerc Carrefour arbitré par Auchan

Premier constat et premier graphique, Carrefour est le gagnant du mois de décembre en matière de trafic selon les données collectées par DataBerries, avec une hausse significative de part de trafic suivi de Cora et Auchan. Ces augmentations se font au détriment de Leclerc et d'Intermarché qui ont draîné moins de monde durant les fêtes... Toutefois, Leclerc reste très loin de ses concurrents en terme de fréquentation avec un tiers des Français qui arpentent ses magasins chaque mois !

Graphique 1 : Leclerc loin devant Carrefour en part de trafic subit une très légère érosion en décembre 2016. source : DataBerries

 

 

Second enseignement de ce tout nouveau baromètre du trafic en France DataBerries/LSA, la baisse du taux de clients exclusifs entre novembre et décembre, liée aux fêtes, est très importante. Cette baisse est subie par l'ensemble des enseignes. Avec les fêtes, c'est logique, les français zappent plus! Ce phénomène est particulièrement marqué pour Intermarché qui voit une véritable chute de ses clients fidèles. Par ailleurs, les clients de Carrefour, Leclerc et Auchan sont plus fidèles que ceux des autres enseignes. Quelle est leur secret?

Graphique 2 : Carrefour et Leclerc bénéficient des clients les plus fidéles, SOURCE : DATABERRIES

 

Troisième point saillant du baromètre du trafic DataBerries/LSA consacré aux hypers et détaillé dans les graphiques 3 et 4 qui suivent. Au cours du mois de décembre, le nombre de clients qui ont quitté ou ont rejoint une enseigne principale est très élevé. Pour s'en convaincre, les experts de DataBerries ont détaillé les mouvements de fréquentation relevés chez Carrefour en tant qu'enseigne principale. Plus de 30% des clients fréquentant principalement Carrefour en novembre ont changé d'enseigne principale en décembre. De même, plus de 30% des clients ayant Carrefour pour enseigne principale en décembre fréquentaient principalement une autre enseigne de GSA en novembre ! On comprend mieux l'enjeu critique pour les enseignes de GSA d'avoir une politique de rétention gagnante, de même que l'importance de la stratégie d'acquisition et donc de communication. Pour Carrefour en particulier, c'est avec Leclerc et Auchan que la bataille se joue.

GRAPHIQUE 3 :  CONQUêTE ET PERTE DE CLIENTS EN DÉCEMBRE 2016, LE CAS DE CARREFOUR. SOURCE : DATABERRIES

Graphique 4 : Soldes des clients conquis et perdus en décembre 2016 par Carrefour vis a vis des autres enseignes. SOURCE : DATABERRIES

 

Une méthodo costaud ! 

Dernier point important de cette première parution en exclusivité du baromètre de trafic des magasins de DataBerries pour LSA, la méthodologie est très solide (voir les infographies 5 et 6 qui suivent). Avec une base de 10 millions de mobinautes, l'outil de veille dépasse de loin tous les panels existants même si ces relevés ne sont pas l'objectif permier de l'entreprise. DataBerries se définit comme le premier moteur de marketing offline prédictif. "En combinant compréhension du parcours offline des utilisateurs et des algorithmes de machine learning, la solution DataBerries permet de génèrer des visites incrémentales et mesurables en magasin", expliquent ses fondateurs. Concrétement, DataBerries cherche à cibler les bons consommateurs, au bon moment, avec le bon message, pour générer d'avantage de trafic en magasin en mesurant la performance sur le trafic généré.

Infographie 5 : Le principe de la collecte de DataBerrie, 10 millions de mobinautes géolocalisés

 

Tableau 6 : Le parc des hypers suivis par DataBerries 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres