Travail du dimanche : les hypermarchés Carrefour signent un accord national

|

Deux syndicats de Carrefour, majoritaires à eux deux (FO et CFE-CGC), ont signé le projet d'accord qui devrait permettre à Carrefour d'ouvrir des hypermarchés le dimanche matin. Ces ouvertures restent toutefois conditionnées à un accord au niveau local. 30 hypers sont identifiés comme prioritaires.

Magasin Carrefour extérieur
Magasin Carrefour extérieur© Groupe Carrefour

Une avancée supplémentaire pour Carrefour. Alors que le syndicat majoritaire FO s’était prononcé contre en début d’année, il a aujourd’hui signé, avec la CFE-CGC, ce texte négocié. La CFDT, se prononcera sur le sujet le 30 novembre.La CGT, elle, reste opposée à l'ouverture le dimanche.

Une décision au cas par cas, au niveau local

Après l'échec des négociations en début d’année, le nouveau patron Alexandre Bompard a eu à cœur de trouver un accord au cadre national qui définit les contreparties financières, l'organisation et les conditions de travail. Mais la décision de l'ouverture elle-même est renvoyée au niveau local, chaque magasin décidera d’ouvrir ses portes, ou non, le dernier jour de la semaine jusqu’à 13 heures.

Le texte prévoit pour les volontaires une majoration de 100% de leur salaire (c’est-à-dire un salaire doublé), contre 80% proposés dans l'accord rejeté l'an dernier (la loi fixe un minimum de 30% pour les commerces alimentaires) et une aide à la garde d'enfants ou de personnes âgées dépendantes. Plus de 600 embauches de salariés dédiés à la fin de semaine sont aussi programmées.

Les ouvertures potentielles -sous réserve d'un avis conforme au local- vont concerner dans un premier temps une trentaine de magasins identifiés comme prioritaires par le groupe. Ils ont été sélectionnés pour cause de concurrence accrue avec d'autres enseignes ouvrant déjà le dimanche jusqu'à 13h00.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter