Travail le dimanche chez Carrefour : la CFDT appelle à la mobilisation le 10 janvier

|

LÉGISLATION - LOISTRAVAIL DOMINICAL La CFDT appelle à une mobilisation nationale mardi 10 janvier. Le syndicat s’oppose à la proposition de Carrefour, qui propose l’ouverture le dimanche matin d'une grande partie de ses hypermarchés. 

Carrefour veut ouvrir la plupart de ses hypermarchés le dimanche matin; il propose une augmentation de salaire de 80% pour les salariés travaillant le septième jour, sur la base du volontariat, et l’embauche d’équipes dédiés et d’étudiants.
Carrefour veut ouvrir la plupart de ses hypermarchés le dimanche matin; il propose une augmentation de salaire de 80% pour les salariés travaillant le septième jour, sur la base du volontariat, et l’embauche d’équipes dédiés et d’étudiants.

La CFDT bien décidée à faire entendre sa voix. Le syndicat, qui est opposé à l’ouverture des hypermarchés Carrefour le dimanche matin, coordonne une action nationale ce mardi 10 janvier 2017, la veille de l’ouverture des soldes d’hiver. « Les militants CFDT organiseront des actions de débrayage et de tractage dans les hypermarchés », rapporte le communiqué diffusé par cette force syndicale. « La CFDT ne signera pas cet accord. Nous continuons notre consultation auprès des salariés des hypermarchés, et nous avons obtenu beaucoup de réponses. Nous sommes d’accord pour étudier une liste limitée de magasins où une ouverture ponctuelle pourrait être utile, mais nous sommes totalement opposés à cette dérégulation. Et les salariés ne croient pas du tout aux annonces sur le volontariat » commentait pour LSA Sylvain Macé, délégué syndical CFDT - Carrefour.

Les forces syndicales en faveur du projet proposé par Carrefour

Les délégués CFDT assurent avoir consulté plus de 10 000 salariés à ce jour ; ils assurent que 94 % d’entre eux s’opposent au projet de Carrefour. Si la CGT et la CFDT sont opposées à cet accord, FO et la CGC sont plutôt d’accord avec les dispositions proposées, et ont un poids suffisant en termes de représentation des salariés pour valider le texte qui autoriserait le travail le dimanche matin, sur décision des directeurs de magasin.

Pour parvenir à un accord, le distributeur a proposé une augmentation de salaire de 80% pour les salariés travaillant le septième jour, sur la base du volontariat, et l’embauche d’équipes dédiés et d’étudiants.

3 commentaires

AGNES RUTSCHI

11/01/2017 19h09 - AGNES RUTSCHI

je suis contre les ouvertures des magasins le dimanche nos parents et grands parents ont manifestés pour cela je pense que même les parents des personnes décideur qui veulent ouvrir les dimanches ont participé à ces manifestations toutes les personnes qui se sont battus voilà des années tout va être effacé et tout va être à recommencer plus de vie de famille les fautifs sont toutes les personnes qui remplissent les magasins les jours fériés et dimanche je pense que l'on a le temps de faire ses courses dans la semaine les ouvriers n'auront plus rien au fil des années ou va t-on,,,,,,,????????? pareille pour les fermetures à 22 h voir 23 h n'importe quoi

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

dubant

09/01/2017 09h56 - dubant

Une honte de faire travailler les gens le dimanche le dimanche est reserve a la famille

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

pascal

09/01/2017 07h39 - pascal

bonjour sais bien beau de faire vouloir travailler les employez de commerce le dimanche et pourquoi pas mettre tout le monde au travaille le dimanche les fonctionnaires les banques et la se sera plus équitables croyez vous pas

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter