Triballat Noyal innove avec une démarche merchandising inédite sur la santé naturelle

|

Le marché de l’ultrafrais dits alternatifs (soja, brebis, chèvre et bio), ne cesse de croitre. Triballat Noyal avec ses marques Vrai, Sojasun a lancé une nouvelle démarche merchandising sur ce pôle : Santé Naturelle.

Triballat lance une démarche merchandising sur la santé naturelle (soja, chèvre, brebis et bio)
Triballat lance une démarche merchandising sur la santé naturelle (soja, chèvre, brebis et bio)

Jusqu’à présent, les références de brebis, de chèvre, de soja et bio étaient éparpillés dans tout le linéaire de l’ultrafrais. « Mais nous nous sommes rendus compte, grâce à une étude shopper, que les consommateurs de produits au lait de soja étaient également des acheteurs de références bio et chèvre-brebis. Il y avait une forte proximité entre ces trois catégories », explique Laurence Couton, category manager chez Triballat Noyal (Vrai, Sojasun). Ainsi, la marque a réfléchi à la manière d’agencer ce pôle dans l’ultrafrais. Car alors que l’allégé recule de 14 %, la santé active de 4 % et les yaourts aux fruits aromatisés de 2 %, la santé naturelle progresse quant à elle de 20 % pour atteindre 268 millions d’euros (8 % du marché de l’ultrafrais). Contributeur à hauteur de 79 % du marché, il est nécessaire de choyer cette catégorie. Cette dernière, qui enregistre un taux de pénétration de 40 %, devrait d’ailleurs atteindre les 50 % d’ici 24 mois.

Gain de 2 points de croissance en valeur

Ainsi, Triballat Noyal préconise une nouvelle implantation merchandising avec le regroupement de toute la santé naturelle (brebis, chèvre, bio, soja) dans un même pôle, entre la santé active et les yaourts nature et fromage frais. « Aujourd’hui, dans le rayon, la clé d’entrée se fait par la catégorie « autres laits » », indique Gwenaëlle Le Garrec, directrice marketing chez Triballat Noyal. Lors de la phase de tests, l’implantation a permis à la catégorie de gagner deux points de croissance valeur. Cette démarche est en cours de déploiement dans les enseignes. Seuls Carrefour et Auchan font office d’exception car les deux distributeurs isolent le bio dans un rayon spécifique.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message