Tribune de Laurent Delafontaine : Partager et appliquer les valeurs d'entreprise chez les franchisés

|

TRIBUNE D'EXPERTS Laurent Delafontaine, associé fondateur du cabinet de conseil spécialisé dans la franchise Axe réseaux, revient sur le partage des valeurs d'entreprise dans le domaine de la franchise. En effet si de nombreuses entreprises ont assis leur succès sur des valeurs humaines et universelles, insensibles aux changements environnementaux (politique, fiscalité,...), certaines peuvent se heurter à la réticence de partenaires franchisés. Deux clients récents du cabinet, Auchan et Sodexo, lui donnent l'occasion d'illustrer son propos.

Laurent Delafontaine
Laurent Delafontaine© Axe Réseaux

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

De nombreuses entreprises ont assis leur succès sur des valeurs humaines et universelles, insensibles aux changements environnementaux (politique, fiscalité,...), mais certaines peuvent se heurter à la réticence de partenaires franchisés. Deux clients récents du cabinet me donnent l'occasion d'illustrer mon propos.

Le Groupe Auchan s’appuie sur trois valeurs fondamentales : la confiance, le partage et le progrès. A la source du développement des entreprises de ce groupe, les femmes et les hommes ont toujours été la première richesse. Ainsi, depuis plus de 50 ans, Auchan participe au développement de chaque salarié par le partage du savoir, du pouvoir et de l’avoir.

Concrètement, en plus d'une rémunération basée sur le partage des résultats (intéressement et participation), l'actionnariat salarié est développé dès que possible, et ce, pour chaque salarié présentant les critères requis.

Chez Sodexo 420 000 collaborateurs donnent vie aux valeurs « d’esprit de service », « d’esprit d’équipe » et « d’esprit de progrès » qui font la spécificité et la richesse de cette entreprise. Ainsi, la Loyauté, le Respect de la personne, la Transparence, le refus de la corruption et de la concurrence déloyale, sont les principes éthiques de Sodexo qui en font un acteur engagé et animé par une communauté de managers partageant les mêmes pratiques.

Concrètement, le système de promotion et de rémunération des salariés répond à une stratégie globale d'entreprise et non au bon vouloir d'une seule personne.

Alors comment s'assurer que ces valeurs soient: 1 comprises, 2 partagées et 3 appliquées chez les partenaires franchisés qui sont juridiquement des entrepreneurs indépendants, libres de gérer leur exploitation.

1- Pour que ces valeurs soient comprises, elles doivent d'abord être expliquées ! D'où l'intérêt de la formation théorique initiale des  franchisés et de leurs équipes. À noter que l'intervention testimoniale de salariés porteurs de ces valeurs dans ces formations, sera toujours plus efficace qu'un PowerPoint lu.

2- Pour que ces valeurs soient partagées, il faut en indiquer la portée et l'importance au plus tôt, c'est à dire au moment du recrutement du candidat à la franchise. Le futur partenaire doit avoir clairement entendu, compris, partagé les valeurs du groupe, et ces valeurs doivent se retrouver sur l'ensemble des supports d'informations (site web, plaquette, interview,...) vus ou transmis au candidat. C'est ensuite de la responsabilité du développeur de s'assurer de la croyance et du respect des valeurs pour chaque candidat. Attention aux valeurs "fondamentales" qui changent au bon gré de l'actionnariat, le franchisé se sentira, à juste raison, écarté d'une vision initiale.

3- Pour que ces valeurs soient appliquées, elles doivent être techniquement et juridiquement applicables. Inutile en effet d'imposer une grille salariale alors que c'est contraire au droit du commerce. Le succès de la mise en place de  ces valeurs, reposera davantage sur la persuasion et la conviction, en illustrant les propos de chiffres tangibles (baisse effective du taux de turn-over ou d'absentéisme,...).

En sommes, nous retrouvons les facteurs clés de succès, qui fonctionnent autant pour les salariés "classiques", que pour les franchisés.

Nous sommes dans une société de communication ou l'ordre "vertical " à peu de chance de succès.

 

Laurent Delafontaine

Associé-fondateur

www.axereseaux.com

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message