Marchés

Tristes perspectives pour le prêt-à-porter

Lors de la journée annuelle de présentation de l’Institut français de la mode, le 25 novembre, Evelyne Chaballier, directrice des études de l’IFM, a dévoilé des estimations de l’évolution des ventes des principaux marchés européens. Et ce n’est pas rose. Après une baisse de 1 % en 2007/2008, les marchés français, allemand, espagnol, italien et anglais pris ensemble devraient connaître une chute de 2,8 % des ventes d’habillement en 2008/2009. Dans le détail, le Royaume-Uni s’en tire mieux que les autres avec une maigre hausse de 0,5 % l’an prochain. Le marché allemand, très sensible à la conjoncture, devrait perdre 4,9 % en valeur, soit la plus forte baisse de la zone. Sans aller jusque là, l’Hexagone pourrait souffrir d’une baisse de 2,5 %, après une perte de 1 % cette année.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter