Trois enfants probablement victimes de E. Coli hospitalisés à Bordeaux

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Trois enfants ont été admis le 25 juin à l'hôpital Pellegrin de Bordeaux infectés pour au moins l'un d'entre eux par la bactérie pathogène E.coli, suite à une intoxication alimentaire en lien avec la consommation de steaks hachés.

Intermarché Netto logos

Trois enfants sont hospitalisés « dont une fillette en service de réanimation pédiatrique, à l'état stable mais sévère, un enfant de 14 ans et une petite de deux ans et demi dont l'état s'améliore mais qui restent sous surveillance », a indiqué une porte-parole de l'Agence régionale de santé (ARS), précisant que ce bilan de santé avait été mené la veille. Les recherches effectuées ont confirmé la présence de la bactérie E. Coli de type O157 dans le cas le plus sévère. Concernant le garçon de 14 ans et la fillette de deux ans et demi, les résultats sont attendus mardi.

Rappel de marchandise
Les trois enfants auraient consommé des steaks hachés achetés dans deux magasins différents, ce qui a entraîné le lancement dès samedi d'une alerte sanitaire notamment par les magasins Intermarché et Netto. Les deux enseignes ont appelé samedi les acheteurs de steaks hachés dans 16 départements du Sud-Ouest à la vigilance en raison d'un risque d'infection. Il s'agit de steaks hachés vendus sous les marques Jean Rozé, Netto et Top Budget selon Intermarché.
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA