Equipmag 2014

Trois façons d'être présent sur le Web

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En 2008, un français sur trois a effectué des achats sur Internet. Quelle que soit la taille de son commerce, impossible d’être absent de la toile ! Petit tour d’horizon des diverses façons de se faire voir sur le Web avec Lionel Suignard, chargé de l’économie numérique au Cefac (le centre technique de formation des assistants du commerce).
Première solution : le site « vitrine ». Utile pour valoriser l’image et les produits de l’entreprise, il coûte entre 300 et 500 euros HT à développer. Il peut être individuel ou collectif (un centre commercial, un groupement de commerçants). « Il ne faut pas négliger le graphisme du site, et la possibilité de remplir un formulaire de « contact », pour initier le dialogue », indique Lionel Suignard.
Deuxième possibilité : le blog d’entreprise. Pour être efficace et intéressant, il doit cibler un domaine d’expertise de l’entreprise. Alimenté tous les deux ou trois jours maximum, il fait apparaître les informations, ou « posts », dans l’ordre antéchronologique. Avantages : il ne coûte rien (à peine 15 euros par mois d’hébergement) et permet un référencement naturel sur Internet dans la mesure où il est rafraîchi régulièrement. Possibilité de mettre un lien vers son site marchand à proprement parler.
Troisième possibilité : le site marchand. Pour qu’il soit efficace et permette de recruter de nouveaux clients, il faut qu’il présente un catalogue complet et lisible des produits. Très important également : la mise en place d’une solution de paiement sécurisée. La livraison à domicile n’est pas obligatoire, mais il faut que le client puisse facilement récupérer sa commande. Investissement de départ (hors logistique) : entre 2000 et 3000 euros.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA