Turbulences chez Kronenbourg

|

nomination - Treize mois après son arrivée, Yves Couette, PDG des Brasseries Kronenbourg, est remplacé par Tim Seager. Un Britannique qui devra rassurer les salariés préoccupés par le projet d'OPA.

Les Brasseries Kronenbourg seront-elles la variable d'ajustement de l'OPA menée par Carlsberg et Heineken sur la maison mère de Kronenbourg, Scottish and Newcastle ? La question se pose au regard des derniers événements. Yves Couette, président depuis treize mois de cette filiale française de Scottish, vient déjà d'être remplacé par Tim Seager, le directeur général par intérim du marché britannique. Que reproche-t-on à Yves Couette ? Silence radio chez Kronenbourg. Dans son entourage, on loue le travail accompli : retour au coeur du métier de brasseur avec la vente d'Elidis, la filiale (en perte) de distribution de boissons aux cafetiers, la cession de la marque Taverne de Maître Kanter et le déménagement des équipes commerciales et marketing de Strasbourg vers Paris afin qu'elles soient plus proches des clients (lire aussi en page 71).

Plus sûrement, « c'est la chasse aux sorcières de l'après-Tony Froggatt », suggère un salarié. En référence au précédent directeur général de Scottish et Newcastle, remplacé en novembre par John Dunsmore. « Un mois plus tard, ce dernier met en place des hommes à lui. » Jeremy Blood lâche la branche pubs pour diriger le Royaume-Uni ; Tim Seager et Jeremy Blood font désormais partie d'un état-major renforcé autour de John Dunsmore. Celui-ci doit affronter le projet d'OPA d'Heineken et de Carlsberg (LSA n° 2017) et a déjà déclaré vouloir reprendre les 50 % de BBH Baltic Beverage Holding), la très performante société russe qu'il détient en joint-venture avec... Carlsberg. Mais aucune déclaration concernant Kronenbourg.

Le Britannique Tim Seager, 43 ans, devra donc rassurer les salariés français, qui se demandent de quoi demain sera fait. Pour cela, il a quelques atouts. De mère française, Tim Seager parle parfaitement la langue de Molière et maîtrise bien le marché hexagonal pour y avoir dirigé pendant six ans le marketing de Procter et Gamble. Et puis, il a rejoint Scottish et Newcastle en 2004 et en connaît bien les arcanes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2025

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA