Tweet Pee, précisions sur le buzz de la couche connectée d’Huggies

|

La nouvelle fait sourire depuis plusieurs jours sur la toile, jusque dans les quotidiens papiers et crée un mini-buzz. Huggies, la marque de couche-culotte, proposerait un outil de couche connectée qui enverrait un message quand le petit est mouillé. Mais la nouvelle mérite quelques précisions.

L’astuce est rigolote. Un détecteur en forme d’oiseau, effigie de twitter, qui se place sur la couche. Dès qu’un impondérable naturel se fait sentir, le petit oiseau, dans lequel est insérée une puce bluetooth, envoie un message sur votre téléphone, sur lequel est préalablement installée l’application Tweet Pee. Plus besoin de baby-phone, voici le Pipi-Phone, pour être connecté en permanence avec les dessous de son chérubin. Mais ce petit gadget dont tout le monde parle mérite quelques explications.

La première – et non pas des moindres – est de savoir que le petit oiseau n’est que brésilien. Seuls les parents du pays y auront droit. C’est en effet la filiale brésilienne de Kimberly-Clark, propriétaire de la marque, qui propose ce gadget interactif "senseur d’humidité". En France, Huggies tend peu à peu à se retirer des rayons sur le marché des couches culottes. Et ne restera présente que sur les couches spécifiques comme l’énurésie ou les maillots de bain.

La deuxième précision, c’est que le gadget ne sera pas proposé à la vente. Il n’est que le soutien d’une vaste opération marketing pour le lancement, bien réel, lui, de l’application Tweet Pee, en juillet, au brésil. A ce jour, les autres pays ne sont pas concernés. Mais il ne s’agirait que d’un test de l’application, pour le moment.

L’application Iphone, a pour but "d’aider les parents à mieux savoir le nombre de couches qu’ils utilisent et proposer des liens faciles avec les distributeurs en ligne", précise la marque Huggies, contactée par LSA. Et ainsi planifier ses achats plus efficacement.

Et pour le lancement, 10 parents la testeront de manière privilégiée. En parallèle, "des vidéos seront créées afin de mettre en avant les expériences de 10 mamans et papas qui utiliseront cette application […]".

Quant au fameux senseur d’humidité en forme d’oiseau, "il s’agit principalement d’un concept d’appareil utilisé pour mettre en avant l’expérience de ces 10 parents avec l’application. Ce concept d’appareil ne sera pas disponible à la vente, et à aucun moment nous ne suggérons que les parents ne sont pas capables ou n’ont pas le temps de voir quand leurs bébés ont besoin d’être changés !", précise Huggies. Pas d’affolement donc, si vous ne voyez pas ceci dans vos magasins en France. Dans tous les cas, le buzz a réussi pour Huggies, à travers le monde.

En revanche, l’application, elle, est clairement mise en avant, et pourrait être étendue à d’autres pays. Depuis peu se développe ainsi les abonnements pour gérer ses lames de rasoirs, ou ses serviettes intimes pour les femmes. Des applications pour gérer ses achats voient le jour, notamment sur les produits à forte rotation, pour éviter les ruptures de stock chez soi.

Précision : Le bluetooth dangereux ?

A première vue, poser un appareil bluetooth, même caché dans un petit oiseau, sur les parties génitales de son bambin peut horrifier bon nombre de parents. Sans préjuger de la dangerosité des dispositifs, il faut tout de même savoir que l’intensité d’une onde électromagnétique est proportionnelle au carré de la puissance d’émission. Un téléphone portable a une puissance d’émission d’environ 1 Watt. Un dispositif bluetooth d’1 milliwatt (0,001 Watt), donc il émet des ondes 1 million de fois moins puissante qu’un téléphone portable. Cette explication ne détermine en rien de la dangerosité du dispositif, qui a dû être testé et approuvée par la marque Huggies avant de lancer son opération, mais il semblait important d’effectuer cette précision d’ordre de grandeur.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message