Twitter développe sa publicité ciblée

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alors que le réseau social Twitter créé en 2006 n’a toujours pas réalisé de bénéfices, il teste, depuis vendredi 19 juin 2015, un nouveau type de publicité. 

Twitter se lance donc dans la publicité ciblée à l’instar de Facebook.
Twitter se lance donc dans la publicité ciblée à l’instar de Facebook.

"Aujourd'hui, nous commençons à tester deux façons pour vous faciliter la découverte d’un contenu riche et pertinent sur des produits et des endroits à travers Twitter." Amaryllis Fox, chef de produit chez Twitter, a annoncé, vendredi 19 juin 2015, dans un post sur le blog du réseau social, la mise en place de publicités ciblées. Le but est de mettre en avant des produits ou des lieux avec une description, des tweets pertinents, mais surtout, "le prix et une option pour l’acheter." A côté de ce nouveau service, les marques et les personnes influentes pourront partager sur Twitter des "collections de produits."

Amaryllis Fox explique que "les utilisateurs seront en mesure de parcourir les collections des personnes qu’ils les intéressent et en obtenir plus d’informations." Ainsi Target présente sa collection de maillots de bains pour l’été, et Reese Witherspoon sa ligne de vêtements Draper James, inspiré du Sud, où elle a grandi.

Twitter recherche toujours des bénéfices

Le réseau social est parti d’une constatation : "Chaque mois, des millions de personnes tweetent au sujet de ce qu’elles aiment : les produits qu’elles achètent, les endroits qu’elles visitent, les livres qu’elles lisent ou les voyages qu’elles prévoient" analyse Amaryllis Fox. Alors que seulement 2% du e-commerce est généré sur les réseaux sociaux, Twitter se lance donc dans la publicité ciblée, à l’instar de Facebook qui a aussi développé la touche "achat" dans ses publicités il y a moins d’un an. Au-delà, de la publicité en elle-même, l’objectif est de générer des revenus supplémentaires. Une potentielle manne financière inexploitée par le réseau social créé en 2006, qui n’a toujours pas réalisé de bénéfices, en neuf années d’existence. L’entreprise enregistre déjà 162 millions de dollars de pertes nettes au premier quart de 2015 et son directeur général Dick Costolo a donné sa démission, le 11 juin dernier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA