UCC Coffee vise 20% du marché européen des capsules compatibles

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le torréfacteur japonais UCC Coffee veut faire de son unité française son site pilote européen pour les capsules compatibles Nespresso. Et a lancé sa marque Grand Crü sur le web.

Seisuke Ueshima, directeur général d’UCC Coffee Europe, et François-Pierre Martin, directeur général d’UCC Coffee France.
Seisuke Ueshima, directeur général d’UCC Coffee Europe, et François-Pierre Martin, directeur général d’UCC Coffee France.© © UCC COFFEE

UCC Coffee, un groupe international

  • 1933 : création par Tadeo Ueshima
  • PDG : Gota Ueshima (son petit-fils)
  • 500 M€ de CA en Europe
  • 10% de rentabilité
  • 7 usines de torréfaction de 80 000 t de café (2 aux Pays-Bas, 2 en Suisse, 1 en France, Espagne et Royaume-Uni).
  • Café moulu, en grains, dosettes et capsules avec 50 références de produits finis pour la GMS et le CHR.

Vendre 1 milliard de capsules compatibles à marques de distributeurs en Europe d’ici à cinq ans ! François-Pierre Martin, directeur général d’UCC Coffee France, filiale du japonais UCC Coffee, a dévoilé ses ambitions, le 25 juin, à Valence dans la Drôme lors de l’inauguration d’une nouvelle ligne de capsules compatibles Nespresso sous MDD. « Depuis deux ans, nous développons des recettes et une technologie qui permettent d’avoir un goût équivalent, voire meilleur que les capsules Nespresso sans Holly­wood et sans le prix d’Hollywood, a déclaré François-Pierre Martin. Notre stratégie est de faire de la croissance rentable en tirant les produits vers le haut. Nous voulons être le fournisseur préféré de nos clients de la GMS en leur apportant des solutions qui leur font gagner de l’argent. C’est un combat au quotidien. »

Notre stratégie est de faire de la croissance rentable en tirant les produits vers le haut.

François-Pierre Martin, directeur général d’UCC Coffee France

 

Des MDD dans toute l’Europe

La partie semblait pourtant mal engagée pour le site de Valence, ex-Cafés Pivard, qui végétait depuis sa revente au fonds d’investissement United Coffee, en 2010. Le rachat en 2012 par UCC Coffee (Ueshima Coffee Company), l’un des dix premiers torréfacteurs mondiaux, lui a ouvert de nouvel­les perspectives. Avec l’objectif de devenir le site pilote européen des capsules du groupe japonais, qui a racheté six usines de torréfaction en Europe. Premier fournisseur européen de café MDD pour la distribution, le groupe a développé les marques propres en France (E.Leclerc, Metro, Cora, Système U, Leader Price), Suisse (Coop), Royaume-Uni (Starbucks Coffee, Waitrose), Espagne (Dia, Mercadona) et Hollande (Colruyt, Kaldo, Oh, Lidl).

Coup d’accélérateur à Valence

À Valence, UCC Coffee emploie 100 personnes pour un chiffre d’affaires de 25 M€ et a investi 7 M€ sur deux ans pour rénover le site, dont 4 M€ pour une nouvelle ligne de capsules compati­bles Nespresso dernière génération. Depuis son démarrage, en avril 2015, 12 millions de capsules ont été écoulées, pour moitié en Suisse et pour moitié en Hollande, avant l’ouverture de l’Espagne et du Royaume-Uni, en fin d’année. En France, la commercialisation démarrera en septembre avec comme client Système U, qui sera le premier distributeur français à lancer ces capsules hermétiques à l’oxygène.

« 28 emplois nets ont été créés à Valence grâce à cette nouvelle ligne qui a permis de relocaliser une chaîne de fabrication d’un produit qui était usiné jusqu’alors en Suisse. Nous avons déjà le projet d’une deuxième ligne. De quoi doubler la capacité de production de 6 000 à 12 000 tonnes, soit potentiellement 350 millions de capsules », indique François-Pierre Martin. L’objectif du groupe est d’atteindre 20% de part de marché sur les capsules compatibles en Europe d’ici à cinq ans.

Le torréfacteur lance en parallèle sa propre marque de capsules grands crus avec six références très « frenchy », qui seront vendues dans les réseaux de proximité de la région à des prix 20 à 30% inférieurs à ceux de Nespresso, et sur son site ouvert en juin 2015. Tout en précisant que l’objectif n’est pas de faire concurrence à ses clients de la grande distribution, qui représentent 95% du CA européen. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2374

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA