Marchés

Ultra-Frais : Gü France va gagner en Autonomie

|

La marque britannique de dessert haut de gamme a investi le marché français en 2003. Seule filiale à ce jour en Europe, avec un bureau parisien, Gü France se développe, mais reste dans le sillage de sa maison mère. Actuellement, « 90% des nouveaux produits français proviennent du Royaume-Uni », confie Franck Guignon, directeur général de Gü Desserts France. Le pâtissier va lancer sur le marché britannique un soufflé fruits de la passion pour la Saint-Valentin 2012 avant de le décliner en France à partir d'avril. Cependant, selon Ellie Fennelle, directrice marketing de Gü, « nous souhaitons que la France devienne de plus en plus forte en termes de développement ». Si la filiale est loin d'être mature, elle est cependant vue comme un réservoir à produits. D'ailleurs, le dernier lancement de la marque, le cheesecake à la cerise, avait été initié par la France. « C'était la première fois qu'un brief émanait du bureau parisien », se félicite Franck Guignon. Et la marque ne s'est pas intéressée à l'Hexagone par hasard. Outre le fait que ce marché soit considéré comme ayant un fort potentiel, le chef qui élabore les recettes est français !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter