UN AN APRÈS

La société toulousaine EBS annonce l'arrivée en France des premiers produits électroniques et informatiques du géant chinois Haier, déjà présent en Europe avec de l'électroménager et de la téléphonie.

>Été fatal pour l'importateur français, dont les dirigeants disparaissent sans laisser d'adresse. Mais avec quelques ardoises et autres commandes non honorées auprès de la distribution... Depuis quelques mois, Haier fait un retour plus discret, essentiellement dans les télécoms. Un nouveau projet mené par la filiale européenne basée en Italie. Les ambitions en Occident de ce groupe de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires restent très importantes.

Les responsables de l'enseigne E.Leclerc annoncent le premier coup de pioche donné le 10 mai pour la construction de son usine d'embouteillage à Laqueuille (Puy-de-Dôme) destinée à exploiter la source d'eau de montagne de la commune.

>« La construction a pris deux mois de retard à cause des intempéries exceptionnelles enregistrées en Auvergne cet hiver, explique Jean-Marc Boyer, maire et conseiller général de Laqueuille. La production devrait démarrer en septembre 2005. » La première année, l'unité d'embouteillage produira 100 millions de litres d'eau de source de montagne de Laqueuille, pour atteindre les 300 millions à terme. Elle sera commercialisée en marque propre par les centres Leclerc. L'investissement pèse 25 ME.

Le service Antidote lancé par le Crédit lyonnais vient concurrencer les extensions de garantie vendues par les distributeurs spécialisés.

>En un an, le Crédit lyonnais a vendu 26 500 de ces extensions de garantie, dont 8 0% de formules à 90 E qui garantissent, en cas de panne, la disponibilité d'un réparateur dans les 48 heures, même pour les appareils de plus de 5 ans. Autant de ventes additionnelles qui ont échappé aux magasins d'électrodomestique. Si la banque ne prévoit pas de renouveler sa campagne publicitaire télé, elle continuera de présenter ce service auprès de ses clients, dans ses agences, ou sur leur relevé de compte.

Parfum Indigo lance son diffuseur de senteurs donnant accès à 75 programmes de diffusion et disposant d'une technologie de diffusion par micronisation.

>« Succès croissant avec un peu moins de 1 000 unités vendues en un an et le millier d'exemplaires atteint cette année », selon Pascal Charlier, directeur général de Parfum Indigo. Les boutiques de prêt-à-porter Zadig & Voltaire, les bijouteries Chaumet, les boutiques Swarovsky ont été équipées ainsi que des magasins Leroy-Merlin. Nouveauté depuis quelques mois, une substance qui détruit les mauvaises odeurs par réaction moléculaire. Utile pour les cabines d'essayage... À venir, un mini-diffuseur multisenteurs à placer en tête de gondole.

Après son intégration au sein du groupe la Guilde des Lunetiers, Lynx Optique affichait de grandes ambitions : accroître sa notoriété et accueillir 185 autres magasins d'ici à 2009.

>Depuis un an, la chaîne d'optique ne ménage pas ses efforts. Elle s'est repositionnée devenant Lynx Opticiens engagés. Côté communication, elle a notamment lancé l'opération « Opticiens Lunetiers sans frontières », qui vise à récupérer en magasins des lunettes pour les envoyer en Afrique, effectué des contrôles de la vue au Salon de l'auto et sponsorisé l'émission Des racines et des ailes. Avec 140 points de vente et un chiffre d'affaires de 77 M Û en 2004, l'enseigne se dit toujours prête à poursuivre son développement.

Pour parer le piratage des titres musicaux, Virgin Megastore propose un téléchargement payant, donc légal, avec le site VirginMega.fr.

>Virgin Megastore avait été le premier distributeur français à lancer son site de téléchargement musical avant d'être rejoint par la Fnac en septembre 2004. VirginMega propose 350 000 titres à un tarif de 0,99 E. Les consommateurs - c'était prévu - sont lents à se convertir au téléchargement payant. Néanmoins, les performances de VirginMega sont intéressantes : 300 000 titres téléchargés par mois, 100 000 extraits musicaux écoutés chaque jour.

Les Laboratoires Vendôme proposent le soin capillaire sans rinçage Zeste sous la marque Le Petit Marseillais.

>C'est une assez belle performance qu'a réalisée Zeste, qui obtient 4,2 % des ventes en volume des soins sans rinçage en un an et même 7,8 % en avril dernier. Certes, le chiffre peut paraître modeste mais ce produit n'a été soutenu par aucune communication alors qu'il induit un geste encore peu connu des consommatrices. Zeste est déjà devenue la deuxième référence la plus vendue de la gamme de capillaires Le Petit Marseillais. Qui vient d'ailleurs d'en lancer une seconde.

Le 15 mai ouvre à Noyelles-Godault Artrium, une enseigne de loisirs créatifs s'annonçant comme « le plus grand magasin d'Europe » du genre, avec 40 000 références sur 1 800 m2.

>Un an plus tard, Guillaume Viel, créateur et directeur général d'Artrium, se déclare pleinement satisfait du succès de ce concept de loisirs « tout sous le même toit », rassemblant tous les hobbies, de la peinture à la sculpture, en passant par l'encadrement, les travaux d'aiguilles ou la décoration florale. Avec une note spéciale aux activités scrapbooking (décoration d'albums de photos) et perles, très dynamiques. L'ouverture d'un nouvel Atrium est évidemment la suite logique de l'histoire. Un cadre idéal est recherché entre Lille et Paris !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1907

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres