Un appétit croissant pour les identifiants numériques dans l'industrie alimentaire

D’une part, les habitudes des consommateurs sont en constante évolution et ces derniers recherchent des moyens plus fluides pour effectuer leurs achats. Ils veulent également en savoir davantage sur les ingrédients et sur l’origine exacte des produits.

 

Partager
Un appétit croissant pour les identifiants numériques dans l'industrie alimentaire

Uwe Hennig, Market Development Director Intelligent Labels, Avery Dennison Smartrac

D’une part, les habitudes des consommateurs sont en constante évolution et ces derniers recherchent des moyens plus fluides pour effectuer leurs achats. Ils veulent également en savoir davantage sur les ingrédients et sur l’origine exacte des produits.

D’autre part, l’inefficacité et les « trous noirs » des stocks exacerbent la crise de la chaîne d'approvisionnement pour des entreprises alimentaires. Selon une nouvelle étude, Avery Dennison,« Les milliards manquants : le coût réel des déchets de la chaîne d'approvisionnement », près de 10 % du stock est perdu - soit par les 7,1 % qui sont endommagés ou périmés, soit par les 2,9 % supplémentaires qui sont surproduits. Cette perte équivaut à 3,5 % des bénéfices annuels et est estimée à 114,7 milliards de dollars en termes de valeur de vente.

La technologie RFID offre de belles opportunités pour les distributeurs alimentaires sur l'ensemble de leurs opérations. Elle permet de développer des processus rationalisés en évaluant précisément l’état des stocks et gérer la demande croissante des commandes en ligne en complément de celles faites en magasin. La technologie RFID contribue à transformer les opérations et à améliorer les tâches dites “irritantes” du quotidien - de la gestion des stocks à la réduction des pertes - et ainsi contribuer à l'amélioration de la productivité et la durabilité.

Selon le rapport d'Accenture « Une nouvelle ère pour la RFID dans le commerce de détail », 56 % des personnes questionnées s’interrogent désormais davantage sur la RFID. L'étude a mis en évidence un intérêt accru pour la façon dont les technologies d'identification numériques peuvent aider la grande distribution en matière de visibilité des stocks (quantité et durée de vie), sur l’ensemble de la chaîne d'approvisionnement.

Des nombreuses opportunités de croissance

L'une des principales opportunités pour l'industrie alimentaire de tirer parti de cette technologie réside dans la rotation des stocks pour les fournisseurs. L'étiquetage RFID permet d'optimiser les pratiques FEFO « first expired, first out » et de réduire les pertes grâce à de meilleures pratiques de rotation. C'est un avantage unique pour les rayons frais en libre-service pour des catégories d’aliments telles que la viande, la saurisserie, le fromage, la charcuterie, les légumes, les plats préparés ou encore le snacking où les DLC / DLUO sont courtes et où une rotation adéquate est essentielle.

Les lecteurs RFID portables sont capables de lire en quelques secondes les produits en rayon et s’ils sont dotés de la fonction « compteur Geiger », ils peuvent être utilisés pour localiser des produits en fonction de critères spécifiques intégrés aux étiquettes RFID, notamment les dates d'expiration ou les numéros de lots.

Les centres de distribution et les distributeurs alimentaires peuvent mettre en œuvre une plus grande précision des stocks. La RFID permet de compter les stocks plus rapidement et plus fréquemment, et inclut des articles qui peuvent se trouver hors du champ de vision des distributeurs. Elle permet aux distributeurs de maintenir une évaluation précise de leurs stocks et offre des avantages directs sous la forme d'une gestion des stocks basée sur les données.

Les identités numériques assurent une meilleure gestion des stocks avec une réduction des ruptures de stock et la création de plus d'opportunités de vente. L'étiquetage au niveau des colis et des produits avec la RFID avant leur entrée dans l'entrepôt ou dans le magasin ouvre de nombreuses possibilités. Les centres de distribution et les distributeurs alimentaires peuvent ainsi se concentrer sur le gaspillage alimentaire et la réduction de la démarque inconnue, ou garantir des informations précises aux clients qui font leurs achats en ligne.

Cette technologie permet également d'améliorer la préparation des commandes. L'utilisation de la RFID permet de localiser les produits et d'alerter les préparateurs de commandes sur les produits en stock. Elle indique avec précision la disponibilité en ligne pour les commandes de commerce électronique.

L'étiquetage RFID au niveau des palettes, des colis et des produits dans les réserves représente un autre avantage. Grâce à des lecteurs fixes, le collaborateur peut rapidement inventorier et identifier les articles susceptibles d'être en rupture de stock et nécessitant un réapprovisionnement. Un réapprovisionnement plus efficace depuis les stocks permet aux grandes enseignes de "sauver la vente" et d'accroître la satisfaction des clients.

Pour les consommateurs, les identités numériques améliorent leur expérience en magasin grâce notamment à la mise en place de caisses sans contact. Les capteurs basés sur la vision utilisés en combinaison avec d'autres technologies n'en sont qu'aux premiers stades de leur adoption. Néanmoins, la technologie RFID devrait jouer un rôle important dans l'avenir de ces solutions émergentes, notamment parce qu'il s'agit d'une solution plus rentable et plus précise pour les distributeurs alimentaires et représente la seule technologie capable de lire les produits avec un poids variable.

Exemple d'une application réelle

Chipotle Mexican Grill est l’une des entreprises qui pilote les solutions RFID d'Avery Dennison. La chaîne américaine de restaurants procède actuellement au traçage des ingrédients dans son centre de distribution et dans environ 200 restaurants de la région de Chicago. Les ingrédients arrivent dans les restaurants Chipotle avec des étiquettes de caisse RFID à ultra-haute fréquence (UHF) et sont scannés par le personnel à l'aide de lecteurs RFID. La RFID ne nécessite pas de ligne de lecture directe et lit des centaines d'articles étiquetés en quelques secondes. Le système de traçabilité technologique permet à l'entreprise de réagir rapidement, efficacement et précisément aux problèmes de sécurité et de qualité des aliments. Elle permet aux centres d'assistance des restaurants d'accéder aux données d'inventaire en temps réel. La technologie intégrée facilite et améliore l'expérience des employés dans les restaurants participants tout en profitant aux partenaires fournisseurs.

Vers un avenir prometteur

Outre les exemples en usage aujourd'hui, les avantages futurs de la RFID incluront la possibilité pour les fournisseurs de réaliser des gains de temps sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement mondiale pour chaque produit, une meilleure récupération des données et une rotation plus rapide des produits.

Les consommateurs profiteront de la traçabilité et de la disponibilité d’applications au travers desquelles ils seront alertés en cas de produit défectueux, ou encore d’une expérience sans friction. Par exemple ; des réfrigérateurs domestiques intelligents avec une commande automatique des produits manquants, des produits à consommer en priorité ou encore la présence d’un produit rappelé par un fournisseur.

Pour les centres de distribution et les distributeurs, les identités numériques aideront à la gestion du gaspillage des emballages, du recyclage et de la circularité, ainsi qu'à l'amélioration des processus administratifs, à la fidélisation et à la rétention des clients - des éléments qui faciliteront l'adhésion à la nouvelle loi française « Économie Circulaire et Lutte contre le Gaspillage ».

La directive vise à éliminer les déchets et la pollution dès la conception et à transformer le système de production, de distribution et de consommation en passant d'un modèle économique linéaire à un modèle circulaire. Elle encourage les entreprises de divers secteurs à éliminer les déchets et à adopter des pratiques circulaires.

Actuellement, les identités numériques ont été plus couramment utilisées dans la chaîne d'approvisionnement des grandes enseignes au niveau de l'entrepôt. À l'avenir, elles auront un impact sur les opérations en magasin, avec des possibilités de réduction de la démarque connue grâce à une meilleure gestion des stocks et des dates de péremption, une traçabilité pour les rappels de produits, et la mise en place de paiements sans contact et de passages en caisse sans friction. Une meilleure gestion des stocks permet d'améliorer les revenus et la rentabilité, ainsi que la durabilité grâce à la réduction des déchets et à un déploiement plus efficace des ressources.

Pour plus d'informations sur Avery Dennison, veuillez visiter notre site Web ou contacter Uwe Hennig, Market Development Director Intelligent Labels, Avery Dennison Smartrac par e-mail à uwe.hennig@eu.averydennison.com.

Contenu proposé par Avery Dennison

Sujets associés