Un bon premier trimestre 2015 pour Carrefour

|

Le groupe Carrefour vient de publier son chiffre d’affaires du 1er trimestre 2015. A 21,0 Md€, il est en hausse de +6,2% au total et +3,2 % en organique Avec, notamment, une croissance soutenue dans tous les formats en France et une hausse des ventes en Europe. Et le retour de Georges Plassat toujours prévu avant la fin du mois d'avril.

Au premier trimestre 2015, la France enregistre une croissance totale hors essence de +7,9% (incluant l’intégration des magasins Dia en France)
Au premier trimestre 2015, la France enregistre une croissance totale hors essence de +7,9% (incluant l’intégration des magasins Dia en France)

Le chiffre d’affaires du Groupe Carrefour s’établit au premier trismetre à 21 005 M€. Ce trimestre, l’effet de changes est favorable (+2,1%), ainsi que l’effet calendaire (+0,3%). L’effet du prix de l’essence est défavorable (-2,1%). Le volume d’affaires sous enseigne avec essence s’élève, quant à lui, à 25,4 Md€ au premier trimestre 2015, en hausse de +7,7% à changes courants. "Nous continuons de faire du plus sur du plus", a expliqué Pierre-Jean Sivignon, directeur exécutif chargé des finances, qui souligne qu'il s'agit du 9e trimestre consécutif de hausse en France.

 

Chiffre d’affaires TTC consolidé du premier trimestre 2015

Au premier trimestre, la France enregistre une croissance totale hors essence de +7,9% (incluant l’intégration des magasins Dia en France). La croissance organique est solide à +2,6%. Ce trimestre, l’évolution des prix à la pompe a un impact défavorable de 4,3%.

Les ventes des hypermarchés sont en hausse de +2,2% en organique et de +2,1% à magasins comparables. Les ventes alimentaires poursuivent leur croissance, les ventes non-alimentaires sont proches de l’équilibre. Le chiffre d’affaires des supermarchés est en hausse de +2,0% en organique. Les ventes en comparable sont en hausse de +2,5%. Les magasins de proximité et autres formats confirment leur dynamisme avec une hausse de +6,2% en organique.

En France, les ventes des hypermarchés sont en hausse de +2,2%

Les ventes organiques à l’international progressent de +3,6% (+2,2% en comparable). L’effet calendaire est de +0,6% ce trimestre et l’impact de changes est de +4,0%. Dans les Autres pays d’Europe, les ventes organiques sont en hausse de +0,9%. Les ventes comparables en Espagne poursuivent leur croissance avec une hausse de +0,3% au premier trimestre. La tendance s’améliore en Italie où les ventes en comparable sont en baisse de 1,0%. Les ventes comparables continuent de progresser en Belgique (+2,1%) et sont également en hausse en Pologne et en Roumanie.

Les ventes organiques en Amérique latine sont en croissance de +16,6%. L’effet des taux de change s’élève à +2,3%. Au Brésil, les ventes organiques sont en hausse de +13,1% (+8,4% en comparable) sur une base de comparaison déjà élevée de +8,3% au premier trimestre 2014. Tous les formats continuent de progresser. Les ventes organiques de l’Argentine progressent de +28,0%, dont +26,1% en comparable. Les ventes en Asie progressent de +6,6% au total, intégrant un effet de change positif. Les ventes organiques sont en retrait de 10,5% sur une base de comparaison en croissance. En Chine, dans un contexte continu de frugalité de la consommation, les ventes organiques reculent de 13,0%. Dans ce pays, nous avons initié le déploiement de notre plan d’action afin de faire évoluer notre modèle. A Taiwan, les ventes repassent en hausse à +0,7% en comparable (-0,6% en organique).

Les ventes organiques à l’international progressent de +3,6%

Pierre-Jean Sivignon a par ailleurs confirmé que le retour du PDG, Georges Plassat, qui s'est éloigné des affaires depuis le mois de janvier pour raison de santé, était toujours prévu avant la fin du mois d'avril.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter