Un centre Beaulieu rajeuni à Nantes

|

Exit l'image de blockhaus, Beaulieu ouvre désormais sur Nantes son allure épanouie. Agrandi, le pôle commercial, accessible au public dès le 14 mars, a été inauguré le 14 avril. Le long des façades colorées et ajourées, une « haie vive » de grandes palmes métalliques offre une végétation avant-gardiste, qui s'anime de lumières en nocturne. Une entrée monumentale connecte le site avec le Busway, la nouvelle ligne de bus en site propre. Le parking, couvert, a été agrandi à 2 150 places. Avec 40 millions d'euros investis par Ségécé, la plus ancienne galerie marchande de Nantes, ouverte en 1975, s'est offert bien plus qu'une simple extension. Avec 8 000 m2 neufs, la surface a été portée à 40 000 m2. Conduit par l'architecte Patrick Bouchain, le chantier s'inscrit dans le programme de réaménagement urbain de l'Île de Nantes.

Lumière intérieure

La métamorphose est aussi intérieure. La lumière naturelle, jusqu'alors bannie des lieux, pénètre par un jeu de cônes verriers implantés dans la toiture et soulignés par des lustres déployés comme d'immenses abat-jour. Le plafond, peint en noir, renforce la modernité voulue par Alain Le Bars, directeur du centre. Ce dernier a attiré des boutiques tendance : Carré blanc, Cop. Copine, H et M, One Step, Nike, Puma ou la marque de sportswear basque 64. De plus, le groupe de prêt-à-porter danois Bestseller y ouvre son premier magasin (800 m2), qui réunit ses enseignes Vero Moda (femmes) et Jack et Jones (hommes). Beaulieu, et son hyper Carrefour (9 500 m2), vise un chiffre d'affaires de 210 millions d'euros, contre 160 millions en 2007.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2041

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous