Un centre de marques d'attraction franco-allemande à Roppenheim

|

Neinver, spécialiste espagnol des centres de marques, associé au néerlandais Mab Development, plante sa bannière dans le Bas-Rhin, tout près de la frontière allemande. Son dernier-né Roppenheim The Style Outlets conjugue audacieusement les offres locales, d'outre-Rhin et internationales.

Difficile de faire plus européen dans ses inspirations que Roppenheim The Style Outlets, le centre de marques inauguré le 24 avril en Alsace et ouvert au public le lendemain ! Le projet est le premier-né du partenariat noué en 2009 entre l'espagnol Neinver, deuxième opérateur des centres de marques en Europe avec 14 sites, et la foncière néerlandaise Mab Development, active sur les Pays-Bas, l'Allemagne et la France. Et sa zone d'influence est franco-allemande.

Le site est en effet installé à quelques centaines de mètres de l'Allemagne, à Roppenheim (Bas-Rhin). « Dans les champs », près d'un ancien poste frontière, si l'on regarde son environnement immédiat. Mais dans le giron de Strasbourg, Bâle, Baden-Baden ou Karlsruhe, si l'on élargit sa zone de chalandise aux 8,4 millions d'habitants à quatre-vingt-dix minutes de route, dont deux tiers d'Allemands. Sachant qu'il veut aussi s'instaurer en étape sur la route des 27 millions de touristes visitant chaque année les régions d'Alsace et de Bade-Wurtemberg. Grâce à sa connexion avec la voie routière RD4 reliant les autoroutes A35 en France et A5 en Allemagne. Quant à sa marque... anglo-saxonne The Style Outlets, déjà apposée par Neinver sur cinq autres sites européens, elle veut incarner « une nouvelle génération de centres de marques offrant la garantie d'une expérience shopping unique, explique Mayte Legeay, directrice générale de Neinver France. Grâce, notamment, à son ambiance privilégiant le bien-être, ses aires d'agrément végétalisées, son architecture qualitative. »

LES CHIFFRES

27 280 m² de surfaces commerciales

- 111 magasins et restaurants

- 1 700 places de parking

- 70% des espaces commercialisés

- 50 000 m² d'espaces verts

- 100 M € d'investissement

- 1,5 à 2 millions de visiteurs la première année ; 3 millions d'ici à trois ans

 

Deux autres Style Outlets en projet

Moyen-Âge, renaissance et baroque ! C'est encore une façon de mélanger les styles pour ce village alsacien reconstitué. Où, après avoir franchi des portes fortifiées, le chaland peu flâner dans des rues pavées serpentant parmi de fausses maisons typiques dont les rez-de-chaussée égrènent une centaine de boutiques... Et le brassage est également de règle pour les marques. Non seulement leurs univers sont dispersés dans le village - au rebours de tout plan « merchandisé » - pour susciter la promenade. Mais en plus, elles balaient la palette des signatures locales, allemandes et françaises ou internationales. Ainsi à côté de Nike, Adidas, Puma ou Desigual, on trouve les marques alsaciennes Mise au Green (casual chic), Little Big Foot (chaussures pour enfants) et le fameux pain d'épices local Fortwenger. Tandis que les Français les moins coutumiers des marques allemandes pourront s'habiller en Schumacher, Marvelis, Seidensticker ou Wellensteyn.

Après ce premier opus français, les deux prochains centres The Style Outlets devraient ouvrir à Honfleur (Calvados) et Bellegarde-sur-Valserine (Ain). Les deux promoteurs estimant leur potentiel de parc à cinq ou six unités en France. Mais en restant prudents sur les calendriers, tant ce type d'immobilier commercial est délicat à faire sortir de terre... Avec, en plus, les inconnues du climat législatif post-électoral.

LES PLUS

- Son décor de carte postale - même un peu naïf - contribue à faire du village un lieu de shopping « déstressé »

- Une touche sucrée sympa avec les boutiques Lindt et Fortwenger (pains d'épices alsaciens)

 

LES MOINS

- Une offre en équipement de la maison encore restreinte

- Une ouverture dominicale limitée à trois dimanches par an. Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle sont en effet régis par le droit local, qui érige toujours en principe la loi du repos dominical

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2226

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous