Un chewing-gum à défaut d’une brosse à dents

|

Quand, comment et à quelle fréquence les Français utilisent-ils les chewing-gums sans sucre. Découvrez les réultats de l'étude Opinion Way pour Freedent.

Les Français ont envie de chewing-gum quand ils n'ont pas de brosse à dents, après le déjeuner et avant un rendez-vous amoureux.
Les Français ont envie de chewing-gum quand ils n'ont pas de brosse à dents, après le déjeuner et avant un rendez-vous amoureux.© nyul - Fotolia.com

Freedent a commandé une étude à Opinion Way pour connaître la place des chewing-gums sans sucre dans la vie des Français. ll en ressort que 65% des Français déclarent ressentir le besoin de prendre un chewing-gum quand ils n’ont pas de brosse à dents. Ce sentiment est même plus fort chez les jeunes de 25-34 ans (80%) et les femmes (71%).*

Ce besoin est d’abord motivé par le besoin de sentir sa bouche propre pour 57% des Français. 10% déclarent que cela leur permet de se détendre. "Nous  sommes très  heureux  de  voir  que  le  geste oral  care  que  nous  défendons  avec  Freedent  depuis  des  années  fait  son  chemin  au  sein  de la  population  française.  En  tant  que  première  marque  à  avoir  introduit  le chewing-gum  sans  sucres sur  le  marché  français  en 1987,  Freedent  a  toujours  tenu à  diffuser  massivement  les  bonnes  pratiques d’hygiène  bucco-dentaire auprès  de  ses  consommateurs", commente  Anne  Besson,  directrice  marketing  de  Wrigley  France dans un communiqué de presse.

*Sondage  réalisé  par  Opinion  Way  pour  Freedent  sur  un  échantillon  de  10.006  personnes  de  18  ans  et  plus  entre les 8 et 9 octobre 2014

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations