UN DUOPOLE MONDIAL DANS LE DISQUE DUR

|
© DR

En rachetant, pour 1,38 milliard de dollars, la division disque dur de Samsung, l'américain Seagate a mis la main, la semaine dernière, sur 8 à 10% du marché mondial. Le groupe, qui en possédait déjà lui-même 32%, va donc porter sa part de marché globale à plus de 40%. Un géant du stockage de données donc, mais pas, pour autant, le leader mondial. Car cette place est dévolue depuis quelques mois à l'autre américain du secteur, Western Digital. Le groupe californien a racheté, pour 4,3 milliards de dollars, la division disque dur du japonais Hitachi, en mars dernier. Un rachat qui a fait de Western Digital un monstre qui pèse plus de 50% du marché mondial du disque dur. À coups de chèques de neuf zéros, les deux groupes californiens, Seagate et Western Digital, ont conquis plus de 90% du marché mondial. Un quasi-duopole qui laisse peu de place aux petits acteurs locaux, comme le petit poucet français LaCie, qui joue, depuis sa création, la carte du design pour se distinguer. Ce ne sera peut-être plus suffisant face à des ogres mondiaux de plus en plus féroces.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2179

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous