Marchés

Un emballeur emballé par les MDD

· Outre ses marques, le patron de Cofresco veut devenir le premier fabricant européen de MDD en emballages ménagers.

Dowbrands et Melitta ont mis en commun leurs moyens industriels pour répondre au développement des marques de distributeurs dans toute l'Europe. » En quelques mots, Michel Drouin, président de Cofresco (marques Handy Bag et Albal en France), résume les ambitions du nouveau numéro un européen de l'emballage ménager. Approuvée par Bruxelles, la création d'un joint-venture entre Melitta (65%) et Dowbrands a ainsi donné naissance à un groupe riche de sept sites de production et qui réalise 1,6 milliard de francs de chiffre d'affaires. Annoncée depuis plus d'un an, la création de Cofresco a, semble-t-il, été difficile à finaliser. « Melitta et Dowbrands voulaient chacune devenir le leader européen de produits à marque. Nous avons donc mené de nombreuses études préliminaires avant de créer Cofresco », révèle Michel Drouin. A l'entendre, les atouts de Cofresco résident dans la complémentarité géographique de ses deux actionnaires. Le premier est en effet particulièrement bien implanté en Allemagne, Autriche, Scandinavie, Benelux et en France tandis que le second est essentiellement présent sur les marchés italien, espagnol et français. « Nous disposons aujourd'hui de cinq marques en Europe et 80% du chiffre d'affaires de Cofresco est réalisé avec les marques nationales. Notre objectif : rationaliser notre offre en ne gardant probablement que deux marques pour l'emballage alimentaire (Toppits et Albal) et une pour les sacs poubelle (Handy Bag). Parallèlement, nous entendons développer notre offre en marques de distributeurs, secteur sur lequel nous ne totalisons pour l'instant que 3% de part de marché en Europe. » A 57 ans, Michel Drouin connaît bien les rouages de l'emballage ménager. Ce centralien a en effet débuté sa carrière chez Shell où il s'occupait des produits de grande consommation et notamment des emballages Propsac. Ironie de l'histoire, c'est à cette époque qu'il a fait la connaissance de John Persenda, actuel PDG de SP Metal son principal rival en France. Mais, pour l'heure, c'est bien au niveau européen que se joue la bataille. « Handy Bag et Albal bénéficieront cette année d'importants investissements publicitaires. Cependant, l'augmentation de notre part de marché passe avant tout par la fabrication de produits à marques d'enseignes. » Cofresco dispose pour cela d'un atout de taille : le groupe Dow (100 millions de francs de CA en 1996), dont Dowbrands est filiale à 100%, est l'un des plus importants producteurs européens de polyéthylène, matière première dont les variations de cours influencent de façon conséquente le prix des sacs poubelle.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter