Un fonds d'investissement qui détient 1% de Carrefour opposé aux projets de scissions

|
Selon Challenges, le fonds activiste Knight Vinke (KV), qui a annoncé début mars détenir plus de 1% du capital de Carrefour (depuis plus d’un an), chercherait à rencontrer les principaux actionnaires de Carrefour, afin de les convaincre de s’opposer aux projets de scissions annoncés il y a un mois par le groupe. KV a confirmé parler aux principaux actionnaires du groupe pour "recueillir leur opinion concernant les projets récemment annoncés par Carrefour". Selon une note de Natixis, "il n’est pas clair à ce stade si KV cherche à s’opposer aux deux spin-offs". Les opérations de scissions doivent être approuvées lors d'une AG extraordinaire convoquée le 21 juin.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter