Un Français sur deux prêt à cultiver ses fruits et légumes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La crise donnerait la « main verte » aux consommateurs. C'est la conclusion de l'étude de Lightspeed Research menée en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Entre envie d'économies et de produits naturels, 31 % des personnes interrogées dans ces pays déclarent entretenir un potager afin d'y produire leurs propres fruits, légumes ou herbes aromatiques. Et plus de 50 % envisagent d'adopter cette solution sur les douze prochains mois. 30 % des Français pratiquent ce jardinage, et 51 % pensent s'y mettre en 2009 ! Leur première motivation : une préoccupation sur l'usage de produits chimiques dans les productions végétales. Les Français sont ainsi 44 % à se dire « très concernés » par le sujet, davantage que les Allemands (22 %), les Anglais (24 %) ou les Américains (28 %). Le prix des fruits et légumes est l'autre motivation des Français, dont 73 % ont constaté une hausse sur les six derniers mois, contre 69 % des Américains et 65 % des Anglais. La tendance cultivatrice est la plus vive au Royaume-Uni, où 19 % des citoyens ont franchi le pas l'an dernier, contre 12 % des Français, 11 % des Américains et 5 % des Allemands. Il faut dire qu'outre-Rhin l'habitude est bien installée : 43 % des Allemands cultivent leurs fruits et légumes depuis plus de dix ans, contre 30 % en France et 24 % au Royaume-Uni.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2092

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA