Un groupe saoudien à la rescousse de Doux ?

|
Le siège social du Groupe Doux, à Chateaulin (29).
Le siège social du Groupe Doux, à Chateaulin (29).

Le groupe Almunajem, spécialisé dans l'importation et la distribution de produits alimentaires, pourrait acquérir 25% du capital de Doux (650 M € de CA) a annoncé jeudi 19 septembre le volailler lors d'un Comité central d'entreprise (CCE). Ce groupe saoudien est le principal acheteur des poulets surgelés destinés à l'export de Doux. L'objectif de Almunajem serait de développer l'exportation dans un contexte tendu sur ce secteur, les subventions européennes ayant été brutalement arrêtées au mois de juillet.

Le plan de continuation, présenté par la direction lors du CCE, doit être soumis au jugement du tribunal de commerce de Quimper, qui a prolongé jusqu'en novembre la période d'observation du volailler. Doux s'est recentré sur l'export et la transformation de volailles après s'être allégé, en septembre 2012, de son pôle frais, ce qui avait engendré la suppression d'un millier d'emplois.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2289

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations