Un industriel de plus chez Carrefour

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Lars Olofsson fait son « marché » chez Nestlé, son ancien employeur. Après Pierre-Alexandre Teulié, secrétaire général de Carrefour qui, lui, a fait entre-temps un passage au cabinet de Christine Lagarde, c'est en effet au tour de Laurent Blum, jusqu'à présent vice-président Innovation de Nestlé Waters, de rejoindre le numéro deux mondial de la distribution, où il sera rattaché à Patrick Rouvilois, directeur marketing groupe.

Diplômé de l'école de commerce de Grenoble, en 1988, Laurent Blum occupe désormais le poste de directeur de la marque Carrefour. À charge pour lui de développer la « griffe » sous toutes ses formes, aussi bien en matière de communication que de produits, de design ou de concepts de magasin. D'abord chef de produits chez Rubbermaid-Allibert, groupe spécialisé dans le matériel de bureau et d'écriture, aux États-Unis, il entre ensuite chez Procter et Gamble, en 1991, en tant que responsable secteur et compte clé régional pour les marchés des détergents, puis de l'hygiène beauté.

Appelé chez Nestlé Waters en 1998, il s'occupe du lancement de Nestlé Pure Life, puis dirige la direction marketing de l'Amérique latine, en 2000. Revenu en France en 2003, il prend en main la destinée de marques comme Perrier, Vittel ou Contrex, avant d'être nommé vice-président Innovation, en début d'année 2009.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2114

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA