Un magasin qui vend des rencontres

|

Après les soirées dédiées aux célibataires du Lafayettes Gourmet, une belge, Heidi Laukens, a carrément ouvert un « Dateshop », annonce le quotidien belge, Le Soir.

Situé Anvers, à proximité de la rue commerçante de la ville, le premier Dateshop compte dans son linéaire des annonces proposant aussi bien des activités culturelles que des rendez-vous plus osés. Client et annonceur payent chacun 15€ pour ce service. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres