Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Un millésime perturbé

|

Les vins effervescents ont plutôt le sourire, mais le champagne fait la grimace. La faute à des promotions trop agressives qui perturbent les consommateurs.

Le champagne perdrait-il de son aura ? Les ventes de ces bulles souffrent tant en volume (-3,6%) qu'en valeur (-3,5%), en hypers,

LE CHIFFRE

  • 1,51 Mrd € Le CA des champagnes et spiritueux CAM à fin juin 2013

Source : Iri

supers et hard-discount. La faute sans doute à la crise, mais aussi à des promotions parfois délirantes. Depuis trois ans fleurissent des offres à 10 € au moment des fêtes de Noël alors que le prix moyen du champagne est aux alentours de 20 €. Ces opérations très agressives perturbent le consommateur : pourquoi mettrait-il 20 € alors que, s'il attend un peu, il aura deux bouteilles pour le même prix ? Le champagne représente 66% des ventes en valeur de la catégorie des vins effervescents.

Les autres segments ? Ils se portent mieux que le champagne. Notamment les vins effervescents d'appellation (crémants d'Alsace, de Bourgogne, Clairette de Die, etc.), dont les ventes croissent en valeur (+ 1,5%), mais pas en volume (- 3%).

 

Dix ans de progrès

 

« Depuis dix ans, les vins AOP ont beaucoup progressé en qualité, explique Virginie de Marles, directrice marketing de Jaillance, la principale cave de la Clairette de Die. La presse s'en est fait l'écho, ce qui a porté nos vins régionaux. » D'autant que le prix moyen s'établit à 5,64 € (contre 20 € pour le champagne). Les acteurs concernés espèrent un engouement similaire à celui des vins de cépage, segment dynamique du vin tranquille.

 

Promesses étrangères

 

Le segment le plus en forme ? Les vins effervescents étrangers, comme le Cava Freixenet espagnol ou l'italien Martini Spumante, dont les ventes en valeur ont bondi de 8,7% en un an (- 1% en volume). Certes, ce segment est encore petit (35 millions d'euros), mais il tient toutes ses promesses.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message