Marchés

Un mini-réfrigérateur pour les cosmétiques

|

Pour conserver les formules de soin intégrant de plus en plus d'ingrédients sensibles à la température, Samsung a mis au point un élégant coffret qui fait... le frais.

Samsung l'a baptisé coffret de beauté, et prénommé Sheel, contraction de « she's elegant ». « Nous aurions même pu écrire " co... frais ", puisque la vocation de cet appareil est de préserver entre 13° et 20° C la qualité des produits de beauté, plaisante Frédérick Landais, chef de produits chez Samsung. En effet, les cosmétiques intégrant de plus en plus d'ingrédients naturels - rétinol, vitamine C, extraits végétaux - s'avèrent très sensibles aux variations de température. »

Un certain nombre de femmes ont déjà pris l'habitude de ranger vernis à ongles, rouges à lèvres et autres gels pour jambes lourdes dans le réfrigérateur. Kenzo a même conçu la première crème régénérante à réfrigérer en 2001. Désormais Madame - et pourquoi pas Monsieur - pourront installer ce mini-réfrigérateur dans la salle de bains ou la chambre.

Réfrigérateur du futur

Nul risque d'être dérangé par le bruit : l'appareil, qui produit le froid à partir de semi-conducteurs, et non par compresseur, ne vibre pas. De plus, la température, adaptée aux cosmétiques, se programme selon la saison et le type de peau correspondant au soin. Évidemment, à 500 E l'unité, l'appareil ne saurait prétendre à la massification. Samsung table sur quelque 200 à 500 unités vendues la première année. La marque, qui commercialise déjà le produit en Corée depuis le début de l'année, considère même la France comme « laboratoire d'essai » de l'Europe.

On ne peut nier que l'argument « frais » fait vendre, et pas seulement en alimentaire. De plus, la directive européenne en projet pour imposer une date limite d'utilisation optimale aux cosmétiques (LSA n° 1802) devrait entériner leur statut de denrées périssables. Enfin, voici l'exacte concrétisation des réfrigérateurs du futur imaginés par les experts : en lieu et place de l'antique et monumental frigo, des mini-unités spécialisées (LSA n° 1809). Reste que le coffret frais de Samsung - déjà référencé chez Darty et au BHV - exige des explications pour être vendu. Le grand magasin joue le didactisme. « Le produit est à la fois présent à l'étage de l'électro-beauté et au coeur de la parfumerie en rez-de-chaussée, explique Olivier Lacaille, acheteur électroménager pour le BHV. Mais une telle innovation exige de son initiateur la mise au point d'une véritable PLV. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA