Un mois de sursis pour les salariés de Dim

|

La direction de Dim a décidé de reporter d’un mois, à la fin janvier, la fermeture de sa dernière usine de lingerie en France à Autun (Saöne-et-Loire) initialement programmée le 31 décembre. Selon un représentant de la Cfdt, cette décision s’expliquerait par la charge de travail à écouler et par le temps nécessaire pour transférer les machines en Roumanie. La direction a confirmé un investissement de 500 000 euros dans ses ateliers de confection de bas, qui sont maintenus à Autun.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter