Un mouvement national s’organise pour faire plier Lactalis sur le prix du lait

|

Après avoir été forcés de quitter le siège de Lactalis samedi, les syndicats agricoles lancent un appel national pour faire plier Lactalis sur le prix du lait. Des blocages, des produits retirés des rayons, des campagnes sur les réseaux sociaux ont lieu pour sensibiliser le grand public et faire pression sur le géant laitier.

Les éleveurs mobilisés devant le siège de Lactalis à Laval en fin de semaine dernière
Les éleveurs mobilisés devant le siège de Lactalis à Laval en fin de semaine dernière© ©Créditphoto

Alors que les négociations de jeudi et de vendredi entre les producteurs laitiers et Lactalis pour parvenir à une revalorisation du prix du lait ont échoué, le mouvement de grogne des éleveurs prend de l’ampleur. Les syndicats agricoles, qui ont été obligés de lever le blocus devant le siège de Lactalis à Laval suite à une décision de justice ce we, ne vont pas baisser les bras et annoncent des actions d’envergure nationale à partir de ce soir. Plusieurs démarches vont être entreprises.
Sensibiliser avec de multiples actions
Selon la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles), à partir de lundi 20h, les producteurs laitiers seront présents sur une quinzaine de sites de Lactalis à travers la France avec des circulations de tracteurs et des sit-in. Et le mouvement ne devrait pas faiblir tant que les discussions avec Lactalis n’auront pas repris. Déjà, des retraits de produits Lactel et Président et des opérations de stickage (autocollants portant des slogans anti-Lactalis), ont eu lieu dans certains magasins de la grande distribution depuis hier afin de sensibiliser les consommateurs. Par ailleurs, pour que les Français les plus engagés soutiennent les éleveurs, le site I-boycott.org vient de lancer une campagne sur les réseaux sociaux. A l’heure actuelle, on compte environ 2 600 boycottants. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, qui ne peut intervenir dans les négociations commerciales, a tout de même pris le parti des producteurs en demandant à Lactalis de « faire un effort sur les prix pour se mettre au niveau des autres ».
Ce mardi matin, 30 aout, les négociations entre les éleveurs laitiers et Lactalis ont repris à la préfécture de Mayenne, à Laval. Trois représentants de Lactalis et cinq représentatnts des producteurs sont présents autour de la table.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations