Un nouveau standard « ouvert » contre le piratage

|

Pour tenter de résoudre le problème du téléchargement légal de musique, aujourd'hui bridé par l'existence de normes incompatibles, quatre grandes marques proposent une alternative pour début 2006.

Impossible de lire un fichier acheté sur le site Apple iTunes avec un baladeur Sony ! Le problème tient en trois lettres : DRM, pour « Digital Rights Management », ou « gestion des droits numériques ». En clair : les sites de téléchargement légal de musique et, demain, de vidéo, vendent des fichiers protégés contre la copie par un système de DRM. Or, il existe plusieurs standards sur le marché (voir encadré ci-dessous), comme de juste incompatibles...

Nombre de fournisseurs évacuent la question, comme l'explique Frédéric Langin, directeur général de Creative France, le numéro deux français des baladeurs : « Sept baladeurs numériques sur dix vendus en France en décembre dernier n'étaient pas compatibles DRM. Il s'agissait pour l'essentiel de produits sans marque vendus en hypermarchés, et l'emballage ne précisait nulle part que ces produits ne lisent pas les fichiers légaux. » C'est dans ce contexte que Matsushita, Philips, Samsung et Sony ont annoncé, le 3 octobre, le lancement début 2006 de produits compatibles avec la technologie de DRM Marlin JDA, du nom du joint-venture créé en janvier pour développer une norme enfin « ouverte ». Tous les fabricants de matériels ou fournisseurs de contenus sont invités à adopter ce standard.

Apple et Microsoft non associés à la démarche

 

Problème : Apple et Microsoft ne sont, pour l'heure, pas associés à l'initiative. Concernant Apple, premier vendeur mondial de baladeurs numériques, on nourrit peu d'espoir, connaissant l'attitude isolationniste de la marque. La réponse de Microsoft, qui fournit aujourd'hui son standard WMA à l'écrasante majorité des sites de téléchargement légaux, est plus incertaine. Le groupe affirme depuis quelque temps sa volonté d'ouverture et son refus des systèmes « fermés ». Mais préférerait sans doute licencier sa propre norme auprès de toute l'industrie que se rallier au nouveau standard. Bel exercice d'équilibriste en perspective.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N°

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message