Marchés

Un "pacte d’avenir" et 15 millions d’euros pour venir à la rescousse de la Bretagne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le Premier ministre vient d’annoncer des mesures d’urgence pour l’agroalimentaire breton, avec notamment la reprise de l’abattoir de Gad.

Marine-Harvest, Doux, la filière porcine dont Gad la semaine dernière. L’agroalimentaire breton, en crise, a fait réagir le gouvernement, en réunion d’urgence ce mercredi. Il en est sorti la mise en place d'un "pacte d'avenir" pour la Bretagne. Il comprend à la fois des mesures d'urgence et des "actions plus durables".

L’abattoir de Gad repris

Parmi les mesures d'urgence, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a notamment annoncé le déblocage de 15 millions d'euros pour aider les entreprises agroalimentaires, ainsi que la reprise par la communauté de communes de Landivisiau (Finistère) du site de l'abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau, fermé vendredi dernier suite à la décision du tribunal de commerce de Rennes.

Contrat de « securisation professionnelle »

Concernant les salariés des entreprises menacées de fermeture, ils se verront ainsi chacun "proposer un contrat de sécurisation professionnelle renforcé qui garantit le maintien de 97% du salaire net pendant une année", a annoncé le chef du gouvernement.

L’écotaxe en question

Les industriels, qui se plaignent de l’écotaxe, ont là aussi été entendu même si rien n’a encore été décidé. Jean-Marc Ayrault a assuré que cette question serait "traitée avec la plus grande attention". "La Bretagne est une région périphérique, où les distances pèsent plus lourd qu'ailleurs", a-t-il admis. "L'Etat a déjà accordé une réduction de 50% du montant de cette écotaxe et exclu du réseau taxé la route nationale 164 qui est l'axe vital de la région pour le secteur agroalimentaire", a rappelé M. Ayrault.

Il a précisé que les véhicules agricoles ou "affectés à la collecte de lait" seraient exonérés de cette taxe.

Le suivi de ces mesures sera assuré par Gilles Ricono, jusqu'ici directeur de cabinet du ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, et qui va rejoindre le cabinet du Premier ministre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA