Un pro des achats pour Conforama

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après avoir fait ses classes chez PPR, Christophe Lota a pour mission d'améliorer l'efficacité des achats meubles du discounter.

Dans ses mains ont circulé à peu près tous les gros dossiers d'achat de Pinault-Printemps-Redoute (PPR). D'abord en tant que directeur de PPR Purchasing - la centrale d'achats blanc, brun et gris de la Fnac,

Conforama ou La Redoute -, à son entrée dans le groupe en janvier 2004, puis à la direction des achats groupe, en novembre. Là, Christophe Lota a chapeauté le déploiement de la place de marché GNX, PPR Purchasing, PPR Buyco (achats indirects)...

Un tour de chauffe qui lui permet de prendre la direction d'International Home Equipment Trade Marketing (IHTM), la centrale d'achats pour les produits d'ameublement et de décoration de Conforama. Il participe ainsi au renouvellement des équipes du discounter, après l'arrivée de Christophe Cuvillier à la tête de Conforama en mars dernier, et avant celle d'une nouvelle directrice de la formation et d'un nouveau directeur logistique.

Ce n'est pourtant pas au sein de PPR que Christophe Lota a fourbi ses premières armes en matière de sourcing. Dès son premier poste chez Euro RSCG - après un Deug de mathématiques et un cursus à l'Institut supérieur de gestion -, il est chargé de sourcer les produits pour le catalogue cadeaux de Total. Plus tard, chez Carrefour, il participera à la création de Carrefour Marchandises internationales, référence en matière d'organisation des achats lointains.

Définir des « process »

Bref, Christophe Lota semble avoir le profil idéal pour faire passer IHTM à la vitesse supérieure et participer ainsi à rehausser le résultat d'exploitation de Conforama au niveau attendu par PPR. « Le challenge est important, confirme-t-il. Mais le sourcing, c'est mon domaine de compétences. » Son défi ? Appliquer aux achats de meubles un peu plus de rationalité. Un peu plus de « process », comme il aime à le répéter.

Et à ceux qui penseraient que ce rôle de mécanicien chevronné est moins gratifiant que celui de stratège, Christophe Lota répond sans détours. « Il peut paraître plus valorisant sur le papier de travailler au niveau groupe mais, finalement, on ne fait que donner des impulsions aux enseignes, auxquelles reviennent les décisions finales. » Décisions finales qu'il va devoir prendre pour tout le sourcing meubles et décoration du numéro un français du meuble. À lui de consolider le travail réalisé par Tommy Olsson, personnage clé de la création d'IHTM. Confiant, Christophe Lota se définit lui-même comme « plus organisé que créatif, plus investigateur qu'intuitif ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1921

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA