Marchés

Un projet de taxe sur les sacs plastiques pour fruits et légumes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le député Charles de Courson, élu de la Marne, a déposé un amendement visant à taxer, à partir de 2014, les sacs plastiques utilisés pour l’achat des fruits et légumes. Cela équivaudrait à un montant de 500 millions d’euros par an et, dénonce la FCD (Fédération des entreprises du commerce et de la distribution), entraînerait une hausse des prix des fruits et légumes de l’ordre de 5%.

C’est pourquoi, d’ailleurs, la FCD, dans un communiqué, en appelle « à la responsabilité du Parlement » pour que ne soit pas adopté ce nouvel amendement. « A l’heure où les français sont inquiets sur leur pouvoir d’achat, écrit la FCD, une telle inflation sur des produits alimentaires de première nécessité serait un frein à la consommation pour les clients de nos enseignes et de nos commerces de proximité, et viendrait à l’encontre de la politique de santé publique prônée par le PNNS. » Certes, l’amendement prévoit que cette taxe ne s’appliquerait pas si les commerçants substituaient, dans les deux ans, les sacs actuels par des sacs biodégradables mais, là encore, la FCD se montre opposée à cette mesure. Selon elle, « cette option reviendrait à tripler ou quadrupler le prix de chaque sac, coût qui là encore serait supporté par les commerces et les consommateurs. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA