Un secteur très consommé par les Français

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’épicerie sucrée continue de faire le plein de clients. Avec un budget des ménages qui croît d’année en année, axé en priorité sur les produits du petit déjeuner.

DES CONSERVES DE FRUITS DYNAMIQUES

Chiffres d’affaires, en milliers d’euros, des principaux segments de l’épicerie sucrée, CAM, à fin novembre 2016, et évolution, en valeur et volume, tous circuits . Le segment du petit déjeuner, poids lourd du secteur continue sur une bonne tendance. Les conserves de fruits sont les plus dynamiques, alors que le sucre reste en difficulté, pénalisé par une mauvaise image

LE PETIT DÉJEUNER EN TÊTE DES ACHATS

Taux de pénétration et budget moyen d’achat entre le CAM au troisième trimestre 2015 et le CAM au troisième trimestre 2016 . Sur le CAM arrêté au troisième trimestre 2016, 100% des ménages français ont acheté au moins une fois un produit d’épicerie sucrée. Cela représente un budget annuel moyen de 555 €, dont 159 € consacrés aux produits du petit déjeuner, avec en moyenne 65 actes d’achat par an et par ménage.

LU, MARQUE PRÉFÉRÉE DES FRANÇAIS

Top 10 des marques selon leur CRP, en CAM arrêtée au troisième trimestre 2016. Sur une année mobile, arrêtée au troisième trimestre 2016, les produits à marque mère LU ont été choisis 227 millions de fois par les ménages français. 84% des ménages ont ainsi acheté un produit LU au moins une fois dans l’année, pour une moyenne de dix achats par an et par ménage.

+ 0,8%

L’évolution du CA de l’épicerie sucrée,à 15,6 Mrds€

- 0,1%

L’évolutionen volume

Source : Iri

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2445

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA