Un smartphone multi-OS dans les cartons de Microsoft ?

|

La firme américaine Microsoft a déposé un nouveau document le 1er octobre 2015 auprès du bureau des propriétés intellectuelles aux Etats-Unis afin de breveter un smartphone compatible avec plusieurs systèmes d'exploitation.

C'est l'utilisateur qui choisirait le système d'exploitation pour son smartphone.
C'est l'utilisateur qui choisirait le système d'exploitation pour son smartphone.© Amir Kaljicovic - Fotolia

La guerre des systèmes d'exploitation serait-elle en passe d’être terminée ? C’est la voie que semble avoir choisi Microsoft. La société américaine a déposé le 1er octobre 2015 un nouveau brevet pour un smartphone ou une tablette proposant à son utilisateur différents systèmes d'exploitation. Cette annonce intervient alors que la firme d’Albuquerque a également conclu fin septembre 2015 une sorte de pacte de non-agression avec Google, qui prévoit une trêve dans la guerre des brevets. Les deux géants ont ainsi abandonné une vingtaine de litiges les opposant, qui portaient notamment sur la technologie WiFi, le contenu vidéo diffusé sur le web ou encore… les smartphones. "Google et Microsoft se sont mis d’accord pour collaborer sur les questions de brevets et prévoient de travailler ensemble dans d’autres secteurs à l’avenir, au profit de leurs clients", indiquent les deux sociétés dans un communiqué, sans révéler les termes de l’accord.

Un espace de stockage qui doit être conséquent

On ne sait pas encore si l’appareil fonctionnera en multi-boot, c’est-à-dire que son utilisateur pourrait passer d’un système à un autre, ou si le menu choisi au départ effacera tous les autres systèmes après le choix effectué, ce qui permettrait de libérer de l’espace de stockage. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message