Marchés

Un souffle d'optimisme

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Que les Français festoient sans compter ! Dans leur lettre au père Noël, les industriels des PGC, en proie toujours à une guerre des prix et des promos féroces, ne demandent certainement pas mieux. Leurs vœux pourraient bien être exaucés. Les résultats de notre sondage exclusif LSA mené par Toluna deux mois avant le réveillon s’annoncent en tout cas de bon augure. Après une chute de 8,5 % l’an passé, le budget dédié au foie gras et autres plats de fête s’annonce en belle progression de 5,7 %, à 145,06 €. Mieux, 13,8 % pensent augmenter leurs dépenses. « Les produits alimentaires régionaux ont toujours la préférence des consommateurs, mais le fait marquant, c’est l’explosion du bio », souligne Philippe Guilbert, directeur général Toluna. En un an, les intentions d’achat de ces produits ont plus que doublé, passant de 20,2 % à 48,9 %. Impressionnant ! Pas touche non plus aux cadeaux des enfants. Si, au global, l’enveloppe est stable, 15,7 % – soit plus de 3 points par rapport à l’an passé – annoncent une envolée comprise entre 10 et 20 %. À l’image du bio, le made in France se fait aussi désormais une belle place sous le sapin, mais pas que… LSA vous propose un avant-goût des mets et produits stars de ce Noël 2016, du plus classique au plus audacieux. De quoi ravir tout le monde.

+ 5,7 % : l’évolution du budget total des repas de fin d’année 2016 vs 2015, à 145,06 €

Home sweet home

Savez-vous où vous passerez les fêtes de fin d’année ?

Chaque année, les Français sont un peu plus nombreux à passer leur réveillon de Noël chez eux. Après un bond de 10 points en 2014 puis de 4 points l’an passé, ils sont près de 65 % à déclarer qu’ils réveillonneront à leur domicile.

 

La moitié des achats alimentaires se feront après mi-décembre

Quand pensez-vous commencer vos achats alimentaires de fin d’année ?

Bousculade en vue dans les rayons à partir de mi-décembre. À part une minorité de prévoyants, la majorité des Français achèteront les mets indispensables à leur réveillon au dernier moment.

 

De l’importance des offres en magasins

Pour ces repas de fêtes, pensez-vous acheter ?

Si les grandes marques seront, comme à l’accoutumée, privilégiées lors des réveillons, une fois encore, les décisions se prendront aussi et à une forte majorité en fonction des offres proposées en magasin. Le jeu des promotions risque une nouvelle fois de fonctionner à plein.

 

Un budget alimentaire en belle hausse

Par rapport aux fêtes de l’an dernier, prévoyez-vous de dépenser… ?

Si la majorité des Français tablent sur un budget stable, ils sont près de 14 % à prévoir de lâcher un peu plus les cordons de la bourse, contre 13 % qui, au contraire, vont limiter leurs dépenses.

Les entrées, privilégiées

Par rapport à vos repas habituels, pensez-vous faire des extras sur… ?

Pour ces repas de fête, les entrées, occupent une place de chef, devant les desserts. Un véritable marathon gourmand.

 

Les régions et le bio en force

Pour ces repas, pensez-vous acheter des aliments… ?

Une confirmation de plus. En un an, les intentions d’achat de produits bio ont plus que doublé, passant de 20,2 % à 48,9 %. Les produits régionaux conservent les faveurs des Français.

Les grandes surfaces, lieu sacré

Où pensez-vous faire ces achats Alimentation/boisson ?

Les habitudes restent les mêmes. Pour les Français, les hypers et supers restent le circuit privilégié pour faire ses achats. Seuls mouvements sensibles par rapport à l’an dernier, le gain de près de 2 points des boutiques de centre-ville et de près de 1 point pour internet, qui reste en dernière position cependant.

Méthodologie

Le sondage Toluna www.quicksurveys.com a été réalisé par internet en France les 28 et 29.9.2016 auprès d’un échantillon de 2017 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

 

Un enveloppe cadeaux stable

-1,3% : L’évolution du montant du budget cadeaux enfants et adultes pour les fêtes 2016 vs 2015, à 219,33 €

"Ces premières tendances sur les fêtes 2016 montrent que les Français comptent poursuivre les traditions en privilégiant les cadeaux des enfants et les repas de réveillon. Le budget alimentaire augmente même de plus de 5 % ! Les produits alimentaires régionaux ont toujours la préférence des consommateurs, mais le bio est en pleine explosion."

Philippe Guilbert, directeur général de Toluna

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA