Equipmag 2014

Un Super U fait livrer ses clients à domicile par La Poste

|

Le Super U de Saint-Jorioz, près d’Annecy (74), s’est entendu avec La Poste pour tester la livraison de courses alimentaires à domicile. C’est donc le facteur qui livre les commandes Courses U chez le client, lors de sa tournée habituelle de courrier.  Un service réclamé par les clients de ce territoire rural, où la population est à la fois excentrée et vieillissante, comme l’explique à LSA Freddy Danneels, l’associé du Super U.

Le facteur vient récupérer les courses en magasin tôt le matin, avant sa tournée habituelle.
Le facteur vient récupérer les courses en magasin tôt le matin, avant sa tournée habituelle.

LSA – Pourquoi lancer un service de livraison à domicile ?

Freddy Danneels, associé du Super U de Saint-Jorioz.  – « Nous avons lancé l’an dernier notre site marchand coursesU.com, et un drive dans notre supermarché de 1200 m². Dans la foulée, des clients nous ont demandé la mise en place d’un service de livraison à domicile, qui répond à un vrai besoin dans notre bassin.

Saint-Jorioz est un village situé entre le lac d’Annecy et le massif des Bauges. Beaucoup de mes clients vivent dans de petits villages excentrés, et la population est vieillissante, avec une problématique accrue de dépendance. Venir en magasin, même pour le drive, est donc compliqué pour cette clientèle. La livraison de courses alimentaires à domicile est encore une demande marginale, mais qui va croître dans les années à venir, j’en suis persuadé.»

"Seuls les surgelés ne peuvent être livrés. Le client a le choix entre 14 000 références, dont le frais"

LSA- Comment vous est venue l’idée de faire livrer les courses à domicile de vos clients par La Poste ?

F.D. «Lorsque je me suis posé la question de la livraison à domicile dans ces zones excentrées, l’option la plus évidente était de recourir à un prestataire spécialisé. Mais le problème était double : le service était cher et, de mon point de vue, les garanties de fiabilité n’étaient pas réunies. J’avais entendu parler d’un Intermarché des Vosges qui avait déjà testé la livraison de courses à domicile avec La Poste. L’idée est intéressante puisque La Poste est la seule à livrer le courrier partout, y compris dans les zones les moins accessibles, et ce tous les jours. J’ai donc contacté La Poste qui, de son côté, est très ouverte pour imaginer et développer de nouveaux services. Nous nous sommes entendus pour faire un test ensemble pendant 6 mois. Le projet a démarré le 13 juin dernier. »

LSA- Concrètement, comment cela se passe-t-il pour un client CoursesU ?

F.D. « Il fait normalement ses courses en ligne et paye sur Internet. Simplement, il choisit de se faire livrer par La Poste à domicile. Pour des raisons pratiques, nous n’offrons pour le moment que deux plages de livraisons à domicile : le vendredi matin et le samedi matin. Le matin, les équipes du magasin préparent les commandes clients, qui sont remises au facteur entre 7h30 et 8h, avant qu’il débute sa tournée.

Tous les produits du magasin sont éligibles, soit 14 000 références, dont les produits frais et le pain. Seuls les surgelés ne peuvent être livrés à domicile, car nous cherchons encore la solution pour conserver une chaîne du froid optimum à -18 degrés. Les produits frais sont conditionnés dans des containers isothermes. Un relevé de température est effectué au départ du facteur, qui le fait à nouveau lorsqu’il remet ses courses au client. Autre point important : le facteur prévient le client par téléphone de son arrivée. »

"Le service coûte 15€ au client. C'est cher, j'en suis conscient, mais il faut bien démarrer"

LSA – Combien coûte ce service de livraison à domicile ?

F.D. – « Le coût est important : il s’élève à 15€ pour le client. Pour le moment, il est incompressible, d’autant que nous avons très peu de volumes à remettre à La Poste. Je suis conscient que ce service est cher, et qu’il offre encore peu de souplesse, puisque nous ne proposons que deux créneaux de livraisons. Mais je suis persuadé que, dans nos territoires ruraux, la livraison à domicile a de l’avenir, avec une problématique différente de celle d’une livraison en milieu urbain.

Nous tirerons à la rentrée les premiers enseignements de cette expérimentation. Il faut bien démarrer, et la livraison à domicile reste, quoi qu’on en dise, un centre de coûts important lorsque l’on est commerçant. Cela explique aussi que ce service ne se soit pas développé à plus grande échelle. Le partenariat avec La Poste me semble prometteur. D’abord parce que c’est un partenaire fiable et qui a l’habitude de servir ses usagers à domicile. Ensuite parce que les clients font pleinement confiance à leur facteur. »

LSA – Combien de clients avez-vous déjà livrés et comment se composent leurs paniers d’achats ?

F.D. – « Depuis le 13 juin, nous avons enregistré quatre commandes. Le panier est similaire à celui du drive, avec une commande qui se situe entre 130€ et 150€. »

 

Sur Magasin LSA, trouver les fournisseurs d'équipement de magasin. Contactez vos futurs fournisseurs et grossistes en quelques clics. 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message