Undiz lance un concept-store digital à Toulouse

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Undiz, marque du groupe Etam, entend révolutionner la vente de sous-vêtements avec l’ouverture à Toulouse (31) d’un concept-store intitulé "Undiz Machine" ouvert le 30 janvier 2015. Au programme : des bornes digitales, des tuyaux et des capsules. Une expérience shopping inédite dans le secteur un peu conventionnel de la lingerie.

Le conceot-store Undiz Machine, ouvert depuis le 30 janvier 2015 à Toulouse.
Le conceot-store Undiz Machine, ouvert depuis le 30 janvier 2015 à Toulouse.© Undiz

Son nom est "Undiz Machine". Au 26, rue Alsace Lorraine à Toulouse, l’une des rues les plus commerçantes de la ville rose, la marque Undiz, filiale du groupe Etam, a créé l’événement, le 30 janvier 2015. Avec un concept store unique, où l’on commande ses articles sur des bornes digitales. Mais ce n’est pas tout : des tuyaux servent à acheminer les produits commandés, et des capsules aéro-propulsées remplacent les emballages traditionnels. Un système de radio-identification (RFID) permet de vérifier qu’il s’agit des bons articles et de les payer rapidement.

Un Gain de place indeniable

L’intérêt ? Outre l’originalité, ce concept permet de présenter, via les bornes digitales, des produits qui ne peuvent être exposés dans le magasin faute de place. "Notre magasin couvre 45 m², alors que l’ensemble de notre gamme s’exprime sur 150 m², explique Sébastien Bismuth, directeur général d’Undiz. Les produits que nous ne pouvons pas présenter sont donc stockés en sous-sol et remontés grâce à cette technologie révolutionnaire". Le gain de place, et les économies qui en découlent, sont indéniables. Ainsi, les clients peuvent visualiser l’ensemble de la collection, et ce quelle que soit la surface de la boutique.

Ce concept à la fois ludique et futuriste, Undiz pense aujourd’hui à le développer dans d’autres magasins. "Au départ, l’idée nous a paru farfelue, explique Sébastien Bismuth. Mais devant l’efficacité de ce système, nous réfléchissons à étendre le concept". Particulièrement visées par cette réflexion, les 30 boutiques de Paris et Ile-de-France, où les loyers peuvent être très élevés.

Réactions positives des clients

Les réactions des clients et clientes encouragent l’enseigne à poursuivre l’expérience. "Tous les retours sont extrêmement positifs, car c’est simple et rapide. Si un produit ne convient pas, le client le replace dans le tube et l’article repart en sous-sol. Pas de délai comme sur Internet... C’est une nouvelle expérience shopping !" s’enthousiasme le directeur général d’Undiz. L’utilisation directe des bornes par les clients, mises au point par la société Improveeze, est une première mondiale. Les tuyaux s’inspirent quant à eux d’une technologie plus ancienne, utilisée par exemple "dans les entrepôts des PTT pour l’acheminement de l’argent et du courrier", poursuit Sébastien Bismuth.

Ce n’est pas la première fois que l’enseigne aux culottes et caleçons colorés se fait remarquer par des idées et concepts marketing originaux. En octobre 2014, le magasin Undiz du centre commercial Nantes Atlantis (44) proposait à ses clientes de sauter à l’élastique du haut d’une grue de 40 mètres de haut, et leur offrait gratuitement une tenue de sport pour l’occasion... Les utilisateurs de l’Undiz Machine recevront quant à eux une petite surprise lors de leur passage à la boutique.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA