Une amende de 200 000 euros pour Sephora

|

À la suite d’une enquête de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et avec l’accord du Parquet de Nanterre, la société S+, qui possède la marque Sephora, a accepté le paiement d’une amende transactionnelle de 200 000 €.

La marque Sephora a payé une amende de 200 000 euros suite à un contrôle de la DGCCRF.
La marque Sephora a payé une amende de 200 000 euros suite à un contrôle de la DGCCRF.©sylv1rob1/123RF

Depuis plusieurs années, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) mène des contrôles poussés sur les allégations portées sur les produits cosmétiques. Début 2020, elle s’est intéressée à des produits de la MDD Sephora commercialisée par la société S+ (filiale de Sephora). LA DGCCRF a constaté que plusieurs références de masques mettaient en valeur sur leurs packagings des ingrédients ne représentant qu’une infime part du produit fini. « Dans deux d’entre eux, "Masque stick spiruline - purifiant" et "Masque peel-off points noir", les analyses ont relevé que les taux de concentration des ingrédients dont la présence dans les produits était valorisée dans l'étiquetage et sur le site internet, à savoir l'ingrédient "spiruline" pour le premier et les ingrédients "acide glycolique" et "aloe vera" pour le second, ne représentaient pas plus de 0,2 % du produit fini, cette faible concentration ne permettant pas d’établir le moindre effet allégué du produit fini », explique la DGCCRF dans un communiqué de presse. Avec l’accord du Parquet de Nanterre, la société S+ a accepté le paiement d’une amende transactionnelle de 200 000 €, proportionnelle à la gravité des faits constatés. Au-delà de cette affaire, sur les plus de 1000 produits cosmétiques contrôlés par la DGCCRF en 2020, 25% présentaient des allégations trompeuses ou injustifiées. La DGCCRF prévient qu’elle continuera ses contrôles en 2022.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message