Une année 2013 légèrement en deçà pour Nestlé

|

Le géant suisse vient d'annoncer une croissance de 2,7 % de son chiffre d'affaires à 92,2 milliards de francs suisses, son plus faible taux de croissance depuis 4 ans. Et affiche un bénéfice net de 10 milliards de francs suisses en légère baisse en raison des coûts de restructuation de son portefeuille et de l'impact des taux de change.   

Paul Bulcke, administrateur délégué de Nestlé estime que l'année 2014 sera aussi difficile
Paul Bulcke, administrateur délégué de Nestlé estime que l'année 2014 sera aussi difficile© DR

"Le contexte macro-économique de 2013 a été celui d'une croissance faible, minimale dans les pays développés et en dessous des niveaux récents dans les marchés émergents", a commenté Paul Bulcke, administrateur délégué de Nestlé.

Dans le détail, c'est la zone Asie, Océanie, Pacifique qui affiche la plus forte croissance (+ 7,4 % en organique et + 5,9 % en interne réelle), suivi de la zone Amériques (+ 5,1 % en organique et + 2,1 % en interne réelle) et de l'Europe (+ 0,8 % en organique et +1,9 % en interne réelle). Sur cette dernière, la croissance a été porté principalement par Nescafé, Dolce Gusto et le secteur de la confiserie. 

Excellents résultats pour Nespresso  

Concernant les différentes activités de Nestlé, à noter la forte croissance de la division Nutrition infantile marquée l'an dernier par l'acquisiition de Wyeth Nutrition et par la cession de Jenny Craig. Nespresso, pépite du groupe, continue d'enregistrer d'excellents résultats.  

 

 

"L'année dernière a été une année difficile et 2014 risque de l'être également a prévenu...Je m'attends donc à ce que nos résultats en 2014 soient semblables à ceux de l'année dernière, superformant le marché, le second semestre contribuant plus fortement, avec une croissance d'environ 5 % ainsi qu'une amélioration desm agres, du bénéfice récurrent par action à taux de change constants et de la rentabilité du capital", a conclu Paul Bulcke.     

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations