Une année 2017 record pour le salon du jouet de Nuremberg

|

Le salon Spielwarenmesse de Nuremberg a ouvert ses portes ce 1er février. Et déjà, cette édition 2017 promet de battre tous les records avec près de 70 000 nouveautés présentées et, pour la première fois, un pavillon français.

Christian Ulrich, directeur marketing du salon Spielwarenmesse de Nuremberg, revient sur les grandes tendances de l'édition 2017 du salon.
Christian Ulrich, directeur marketing du salon Spielwarenmesse de Nuremberg, revient sur les grandes tendances de l'édition 2017 du salon.© VY / LSA

Le salon Spielwarenmesse, grand-messe du jouet européen, qui se tient jusqu'au 6 février à Nuremberg semble bien parti pour battre tous les records. Les chiffres donnent le tournis : 2871 exposants (un record), près d'un million de produits exposés dont 70 000 nouveautés et autant de visiteurs attendus ! "Avec nos 170 000m² d'exposition, nous sommes le plus important salon du jouet au monde, devant ceux de Hong Kong et de New York. Toutes les grandes marques sont représentées ici, mais également des petites entreprises", rappelle Christian Ulrich, directeur du marketing du salon.

Pavillon France...

De fait, Lego, Hasbro, Mattel ou encore Playmobil comptent parmi les stands les plus imposants. Mais pas seulement : au total, le salon rassemble 14 pavillons internationaux représentant neuf pays comme la Chine, l'Indonésie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne mais aussi - et pour la première fois - un pavillon français qui rassemble 14 entreprises françaises telles Doudou et Compagnie, les déguisements César, les jeux Bioviva et Apicoove, Jouécabois ou encore l'incontournable Vulli et sa célèbre Sophie la Girafe. Idéal pour donner à voir le savoir-faire français : "les jouets "made in France" sont bien perçus, notamment en Allemagne, où ils sont synonymes de créativité, design et esthétique", explique Christian Ulrich. 

... et tendances transversales

Le salon est également l'occasion de dénicher les nouvelles tendances sur le marché mondial du jouet. Cette année, la TrendGallery met en avant trois axes créatifs particuliers. "La première, baptisée "Body & Mind" regroupe différents articles visant à aider l'enfant, de plus en plus stressé par ses impératifs scolaires et extra-scolaires, à trouver un bon équilibre de vie avec des jeux promouvant l'activité physique mais aussi la créativité et la concentration", détaille Christian Ulrich. La deuxième donne la part belle aux filles : entre nouveaux personnages de superhéroines et jeux scientifiques et techniques moins typés masculins qu'auparavant, les filles se font aussi fortes en maths qu'en super-pouvoirs.

La troisième tendance, baptisée "Swap & Collect" concerne les enfants de tous les sexes et âges amateurs de collection. "Pour eux, collectionner et échanger des produits joue un rôle important dans leur développement, avec un côté social très fort", observe le directeur marketing. Le salon dédie également un espace spécifique pour les jouets techniques : robots, drones, peluches interactives, impression 3D, réalilté augmentée... Même les jouets dits "traditionnels" se mettent aux nouvelles technologies, à l'instar de Lego qui a été primé sur le salon pour son nouveau robot Lego Boost dévoilé lors du dernier CES de Las Vegas.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message