Marchés

Une belle année pour Danone

|

BRÈVES2006 a été une année de développement et de croissance pour le groupe français qui a vu son chiffre d'affaires augmenter de 8,1 % à 14,073 milliards d'euros, et son résultat net courant croître de 15,8 %.


Danone enregistre une forte hausse de son activité en 2006, soutenue par un bon deuxième semestre, et a réaffirmé pour 2007 ses objectifs de croissance organique du chiffre d'affaires et de progression de la marge opérationnelle courante. « La progression de notre chiffre d'affaires (+8,1 % à périmètre et taux de change constant) dépasse nos objectifs, soutenue par une belle performance au second semestre et un quatrième trimestre exceptionnel », a déclaré Franck Riboud, P-DG du groupe, lors de la présentation des résultats annuels de Danone.

L'activité a été « supérieure à nos attentes » avec une croissance organique des ventes de 9,7%, un résultat opérationnel à 1,914 milliard d'euros, en progression de 10,1% plus rapide que celle des ventes qui a permis d'améliorer la marge opérationnelle de l'ordre de 32 points de base sur une base comparable.

Grande nouvelle pour le groupe, le marché français, qui représente plus de 20 % de ses ventes, est repassé en positif. Après avoir enregistré des revenus en baisse de 4 % sur 2005, le marché hexagonal affiche une croissance de 2 % sur 2006. Commentant les résultats du groupe, Franck Riboud, a notamment déclaré: «La progression de notre chiffre d'affaires dépasse nos objectifs, soutenue par une belle performance au second semestre et un 4ème trimestre exceptionnel. Pour la douzième année consécutive, notre marge progresse de façon significative. Cette performance repose sur plusieurs moteurs : la priorité stratégique donnée à l'innovation, notre force en matière de produits santé, nos positions de leaders sur nos trois métiers, ainsi que notre développement géographique (ouverture de nouveaux pays et renforcement sur nos marchés existants). Nous démarrons une nouvelle année sereins, en confirmant nos objectifs récemment révisés à la hausse, et confiants sur notre capacité à poursuivre notre croissance interne et de conquérir de nouveaux marchés ».
 
Un bénéfice net en baisse
Il est à noter que le bénéfice net est ressorti à 1,353 milliard d'euros en 2006, en baisse de 7,5% par rapport à 2005 (1,464 md EUR), les plus-values réalisées l'an dernier ayant été moins importantes qu'en 2005, a relevé Antoine Giscard d'Estaing, directeur général Finance, stratégie et systèmes d'information du groupe.

Par activité, le groupe relève les très belles performances des produits laitiers qui enregistrent une croissance à base comparable de 9,2% à 7,934 milliards, et une année « remarquable » pour les boissons (+ 14,8 % à 3,942 milliards), avec notamment Evian et Volvic qui gagne des parts de marché, alors que « c'est plus compliqué pour la marque Badoit ». Les ventes du secteur biscuits et Snacks céréaliers s'élèvent à 2,197 milliards (+ 3,1%), une croissance qualifiée par M. Giscard d'Estaing de « bonne compte tenue de la catégorie ».

Par zone géographique, le groupe relève la « performance exceptionnelle » de l'Asie avec + 20,6 % et celle du reste du monde avec + 16 %. La contribution de l'Europe, qui représente environ 60 % de l'activité totale du groupe, a été « intéressante, commençant à s'affirmer en cours d'année » avec une progression de chiffre d'affaires de + 5,1 %, a commenté M. Giscard d'Estaing. Selon les déclarations de Franck Riboud, la Colombie sera le prochain pays d'accueil pour Danone, « certainement en association avec un industriel local ».

Le groupe qui dit réaliser aujourd'hui 65 % de son chiffre d'affaires avec des produits Santé, annonce vouloir faire grimper ce chiffre. « Dans les prochaines années, 90 % de nos innovations auront un axe santé, de plus en plus appuyés par des études cliniques », a indiqué Franck Riboud. Revenant sur le lancement récent d'Essensis, le yaourt cosméto, le PDG du groupe a déclaré que les premiers résultats allaient au-delà de leurs prévisions, « ce qui va nous amener à accélérer les lancements en Espagne et en Italie ». Enfin, Franck Riboud a annoncé le lancement du fonds d'investissement Danone Comunities ayant pour but d'aider, dans les pays émergents, des entreprises dont l'objectif premier « sera l'impact social ».
Emmanuel Botta
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter