Une boisson qui réduit le taux d'alcoolémie

|

Innovation Ce digestif à base de plantes permet d'abaisser le taux d'alcool dans le sang en un temps record. Les arguments de Security sont séduisants, mais pas sans reproches.

Vous avez la désagréable sensation que ce « dernier verre pour la route » était de trop... Alors que l'organisme a besoin de 4 heures pour que le taux d'alcoolémie passe de 1 à 0,5 g/l, Security permet d'obtenir le même résultat en seulement quarante-cinq minutes ! Établis en 1995 par huissier de justice, ces relevés ont été validés d'après des tests réalisés auprès de six personnes des deux sexes. « Il ne s'agit que d'une moyenne, car tous les individus n'ont pas le même métabolisme », prévient Patrick Nicaise, PDG de PPN, la société qui commercialise ce remède « antigueule de bois ». C'est l'argument principal du produit, qui soulage aussi les digestions difficiles.

L'efficacité de Security proviendrait du « dosage extrêmement précis d'extraits végétaux et de leur association ». Avec comme composant majeur... la feuille d'artichaut ! Utilisées en phytothérapie, ses substances permettent de combattre des affections aussi variées que la mauvaise digestion, la jaunisse, la constipation ou les troubles hépato-biliaires.

Il a fallu six ans de travail pour mettre au point cette mixture. Les deux chercheurs à l'origine de cette invention sont des passionnés de chimie moléculaire mais, voilà, ils ne connaissent rien au commerce ! En 1996, Patrick Nicaise, alors ingénieur commercial en informatique, flaire le « bon coup » et achète le brevet. Security n'est pas à proprement parler une nouveauté mais sa commercialisation est longtemps restée cantonnée aux bars et aux discothèques. « Je n'avais jamais pensé que je m'intéresserais un jour à la grande distribution, car cet univers m'était totalement inconnu », explique Patrick Nicaise. En 2005, un agent spécialisé dans les vins et les champagnes propose de lui ouvrir les portes des GMS. Pari gagné !

Depuis septembre dernier, les clients d'Auchan et de Cora peuvent acheter le produit miracle. Security est également disponible chez Systeme U et Leclerc au niveau régional. Mi-février, Intermarché devrait leur emboîter le pas. Pour sa première livraison, l'enseigne pourrait passer commande de 100 000 fioles !

Une aubaine pour les marques de spiritueux ?

Sur le site internet de la marque, les commentaires sont dithyrambiques. « Excellent produit. À avoir en permanence dans la boîte à gants de sa voiture », recommande Thierry. « Vraiment bien quand on fait des mélanges dans la soirée ! », soutient Alban, de Marseille.

Avocat spécialisé dans la distribution au sein du cabinet Clifford Chance, Xavier Cledat est sceptique. « Je m'étonne qu'il n'y ait aucune contre-indication sur les packagings, alors que ce produit s'apparente davantage à un médicament qu'à une boisson fonctionnelle. » L'argument de vente lui paraît également trop ambigu, car susceptible d'être « diversement interprété par les acheteurs ». Security se targue de soigner « la gueule de bois », mais il est indéniable que ses vertus réparatrices ne plaident pas la modération.

Une aubaine pour les marques de spiritueux ? Ce qui est sûr, c'est qu'il y a des limites. Approché pour une opération croisée, un alcoolier l'a résumé ainsi : « Je ne peux pas vendre à la fois le poison et son antidote. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1938

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous