Une canette refermable à la française

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Inventée par l'américain Ball Packaging Europe, la canette refermable arrive en France sous l'impulsion de 3L Distribution. Une vraie petite révolution technique.

L219304701_2Z.jpg
L219304701_2Z.jpg© ALEXMAHIEU

Il y a de cela trois ans, Burn, l'énergie drink de Coca-Cola, révolutionnait l'usage de la canette en aluminium en lançant une canette refermable. Une innovation signée du géant américain de l'emballage Ball Packaging Europe. Le Français Franck Lucas, créateur de la start-up dédiée à l'innovation 3L Distribution, vient de finaliser un autre système refermable. « Notre canette s'ouvre et se referme aussi simplement qu'une bouteille d'eau (photos), explique Franck Lucas. Son bouchon étanche permet de garder toute la saveur d'une boisson gazeuse. » De fait, l'étanchéité est l'un des enjeux de cet emballage qui, à l'échelle de sa longévité - il a été créé dans les années 30 -, a connu peu de révolutions : la création de la languette d'ouverture, la sérigraphie et la réduction de poids.

Une parfaite étanchéité lui permettra de séduire les nomades et les gens insatisfaits de devoir jeter leur canette sans l'avoir entièrement consommée. Mais aussi de concurrencer la bouteille plastique, un emballage issu du pétrole, plus cher à recycler que l'aluminium. « L'empreinte carbone de l'aluminium est nettement meilleure que celle du plastique », assure Franck Lucas.

 

À peine quelques centimes d'euro de surcoût

Sa nouvelle canette peut séduire les industriels des softs, mais également ceux de la bière et du vin, un marché à la recherche de nouveaux emballages. Le créateur promet aussi qu'au niveau industriel, son procédé n'engendre pas de surcoûts. Juste quelques centimes d'euro par unité. Il s'adapte aux lignes de conditionnement de canettes classiques. Car seul le couvercle breveté dans lequel est inséré le « bouchon » change. Une fois la canette remplie, le sertissage du couvercle 3L est identique à celui d'une canette ordinaire. Petit « plus » marketing : le « bouchon », en plastique, peut adopter n'importe quelle couleur.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2193

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA